Les avantages d’investir dans un terrain à bâtir plutôt que d’acheter une maison existante

Nombreux sont ceux qui ont pour rêve de devenir propriétaire. Mais l’achat d’un bien immobilier représente un investissement conséquent. Une question se pose alors : est-il préférable d’investir dans un terrain à bâtir et de faire construire sa propre maison ou d’acheter un bien déjà bâti ? Le premier choix semble plus avantageux.

Terrain Construction Maison
© istock

Profiter d’une plus grande liberté

Faire construire sa propre maison sur un terrain permet d'avoir la maison de ses envies et la personnaliser selon ses besoins et ses préférences.

Un propriétaire qui veut faire construire sa maison peut définir la configuration de celle-ci, le nombre de pièces, leur superficie mais aussi choisir les matériaux de construction et les différents équipements. Cela n’est pas le cas avec un bien déjà construit. La construction offre une grande liberté de conception et de personnalisation.

En Normandie par exemple, les maisons typiques sont à colombages et avec des toits de chaume et des fondations en pierre ou en silex. Il est donc envisageable de faire bâtir une maison traditionnelle ou bien d’opter pour une maison contemporaine.

Une maison neuve est conçue sur mesure à la demande des propriétaires. Pour ceux qui s'intéressent à l'achat immobilier dans cette région, Citizim propose des terrains à vendre autour de Caen. Citizim est un promoteur immobilier qui propose des programmes neufs et des terrains à bâtir en Normandie, principalement autour de la ville de Caen, tant côté terre qu'au bord de mer.

Respecter les normes en vigueur

Contrairement à une maison déjà bâtie, une maison neuve est bâtie selon les dernières normes en vigueur. Parmi celles-ci, la réglementation RT2012 qui a pour objectif de réduire la consommation d’énergie des bâtiments neufs. Le plafond de consommation énergétique de 50 kWhep/m2an est devenu la référence dans la construction neuve. Cette réglementation garantit ainsi qu’une construction tient compte des impacts environnementaux ce qui n’est pas possible avec une maison ancienne.

De plus, les dernières normes en vigueur concernent également la qualité acoustique. Comme expliqué sur le site du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, pour limiter l’exposition au bruit, « différentes réglementations existent dans le domaine de l’acoustique des bâtiments ». Elles intègrent les bruits d’impacts ou d’équipements du bâtiment.

Enfin, la RT 2020 définit le niveau à atteindre en terme d’isolation. Par rapport aux constructions anciennes, l’épaisseur de l’isolation sera augmentée pour atteindre les performances demandées.

Une maison neuve est assurée d’avoir du double vitrage, un système électrique répondant aux normes et une isolation efficace. Une vraie différence par rapport aux maisons anciennes qui nécessitent souvent des travaux, notamment de rénovation énergétique car ce sont, parfois des passoires énergétiques qui engendrent de grosses dépenses d’énergie.

Les maisons neuves doivent être performantes et consommer le moins d’énergie possible. Cela passe par le système de chauffage, la ventilation ou encore l’isolation.

Faire un investissement et des économies

L’achat d’un terrain à bâtir représente un investissement sur le long terme puisque le prix des terrains ne cesse d’augmenter. Ce constat est d’autant plus vrai dans les secteurs où la demande est élevée. Cela a été le cas dans les villes situées en bord de mer lors de la crise sanitaire. Faire construire aujourd’hui dans une ville qui sera plébiscitée dans quelques années est une excellente idée. En cas de revente, la plus-value est assurée, même après plusieurs années.

À superficie équivalente, une maison neuve coûte plus cher qu’une maison ancienne. Mais la différence de prix sera rapidement effacée par les économies d’énergie réalisées. D’autant plus que, dans une maison neuve, il n’y aura aucun travaux à prévoir avant de nombreuses années, à la différence d’une maison déjà construite.

À noter également qu’une construction neuve bénéficie de la garantie décennale qui couvre les dommages survenus après la livraison des travaux qui affectent la solidité du bien pendant 10 ans. Si un propriétaire détecte une malfaçon sur sa maison, il pourra bénéficier d’une réparation. Lors d’un achat d’une maison existante, cela ne fonctionne pas.

Sur quels critères se baser pour choisir son terrain à bâtir ?

Comment Choisir Terrain A Batir
© istock

Le choix du terrain à bâtir est primordial et doit être effectué selon différents critères.

Comme pour une maison déjà existante, l’emplacement est primordial. Il dépend des attentes de chacun mais il faut essayer d’avoir une vision sur l’avenir. Vivre dans un coin isolé est idéal pour être au calme mais peu pratique pour se déplacer sans voiture, rejoindre les commerces ou même sortir de chez soi passé un certain âge. Il faut également calculer le coût et le temps des déplacements quotidiens avant de faire son choix. Pour trouver l’emplacement idéal, il faut se poser les bonnes questions et penser à l’avenir.

En suivant cette logique, il faut faire très attention à l’environnement. Si des commerces ou des écoles peuvent rendre une maison attractive, d’autres éléments peuvent lui faire perdre beaucoup de valeur. C’est le cas d’une gare, d’un aéroport, d’une ligne de chemin de fer ou d’une autoroute. Il peut être judicieux de s’intéresser aux futurs projets d’urbanisme avant d’arrêter son choix sur un terrain. Une maison peut perdre en attractivité à cause d’une seule construction à proximité.

L’urbanisme joue un rôle très important dans la construction d’une maison. Selon la commune où se situe le terrain, un permis de construire peut être rejeté ou soumis à des modifications par les services administratifs. C’est notamment le cas pour les terrains en zone inondable. Dans le plan local d’urbanisme sont également précisées les règles à respecter en ce qui concerne les matériaux de construction à utiliser.

Il faut aussi se renseigner sur la nature des sols qui est très différente d’une région à une autre. Construire sa future maison sur un terrain argileux ou un sous-sol rocheux présente des différences. Dans ces certains cas, les fondations devront être beaucoup plus importantes et donc, onéreuses. Dans le même temps, il convient de vérifier que le terrain est bien viabilisé, c’est-à-dire raccordé aux différents réseaux (électricité, eau, téléphone, gaz). Si ce n’est pas le cas, des coûts supplémentaires sont à prévoir.

Investir dans un terrain à bâtir présente bien plus d’avantages que d’acquérir une maison déjà existante. La construction d’une maison neuve permet d’accéder à une grande liberté, d’emplacement mais aussi d’aménagement.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Les avantages d’investir dans un terrain à bâtir plutôt que d’acheter une maison existante»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires