Comment bouturer une sauge des bois ?

Il existe de nombreuses variétés de sauge ainsi que des espèces hybrides, notamment la sauge des bois. Si vous désirez pérenniser vos espèces, il est nécessaire de les multiplier. Une opération parfaitement réalisable même si vous êtes un particulier. De plus, c’est une excellente manière de préserver votre patrimoine botanique. Dans cet article, vous retrouverez tous les conseils essentiels pour réussir votre bouturage.

Sauge Des Bois.
© istock

Quel est le moment idéal pour bouturer la sauge des bois ?

Tout d’abord, soyez vigilant concernant la saison. Le bouturage se déroule exclusivement entre le mois de juin et d’août. Une période de chaleur favorisant la prolifération des racines.

Grâce au bouturage, vous obtiendrez un nouveau pied scrupuleusement identique au pied original. Cependant, il faudra attendre le printemps suivant pour envisager de le mettre en terre.

Gardez en tête que la plante apprécie la chaleur et le soleil. Un paramètre à prendre en considération pour la réussite de la bouture.

Une autre solution consiste à commencer le bouturage en vous référant au calendrier lunaire. En vous basant sur cette approche, vous débutez l’opération en période de lune descendante. C’est à ce moment-là que les racines reçoivent davantage la sève et vous profiterez d’un meilleur enracinement.

La préparation des éléments nécessaires pour le bouturage de la sauge

Concernant le récipient accueillant la bouture, vous avez l’embarras du choix entre une mini-serre, une caissette, un godet ou un pot. Sans oublier le traditionnel crayon et le pulvérisateur.

Pour recouvrir votre préparation, une cloche reste préférable. Sinon, un simple sac en plastique ou une bouteille sans fond.

Bien évidemment, impossible de faire l’impasse sur le sécateur. Vous le nettoyez minutieusement avec de l’alcool pour le débarrasser de toutes les bactéries pour limiter l’apparition des maladies. Enfin, préparez du terreau pour semis et si possible un activateur racinaire.

Quelles sont les étapes nécessaires pour le bouturage de la sauge sauvage ?

Preparation Pot Pour Bouturer Sauge Des Bois
© istock

Munissez-vous de votre terreau pour semis afin de remplir les pots que vous avez préalablement préparés. Vous tassez légèrement l’ensemble, en veillant à respecter une hauteur d’au moins 2 cm.

Prenez votre pulvérisateur et utilisez-le pour humidifier le terreau. Le crayon reste un accessoire incontournable pour creuser un trou d’environ 4 cm de profondeur.

L’étape suivante consiste à sélectionner les extrémités de tiges. Bien évidemment, un élément sain, vert et sans fleurs reste préférable. Si jamais vous observez la présence de boutons floraux, vous n’avez qu’à les retirer.

Le sécateur vous permettra d’obtenir une portion d’environ 10 cm, de préférence en dessous d’un nœud.

Important :
N’oubliez pas de retirer toutes les feuilles au niveau de la partie basse de la bouture, mais vous conservez intactes les feuilles sur la partie haute. Une nécessité pour éviter une transpiration excessive de la plante.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, employez de l’hormone de bouturage. L’application reste très simple en trempant le bas de votre tige dans le précieux mélange.

Puis vous le placez en terre en plantant directement votre tige dans le trou que vous avez préalablement réalisé. Autour de la tige, assurez-vous de tasser correctement le terreau, sans pour autant trop compacter la terre.

Pour créer une atmosphère saturée en eau, vous utilisez la cloche, un sac en plastique, une mini-serre, une cloche de croissance ou la bouteille précédemment découpée. Il s’agit tout simplement de la technique de la bouture à l’étouffée.

Attention :
Vigilance supplémentaire concernant le contact du végétal avec la cloche. En effet, le lien entre les deux éléments risque d’entraîner le développement de la moisissure.

Le terreau doit systématiquement être humide, sans pour autant contenir trop d’eau. Idéalement, il est préférable de procéder à une aération deux à trois fois par semaine.

Le pot contenant la bouture ne doit pas avoir une exposition directe avec le soleil. Néanmoins, il est recommandé de le positionner dans une pièce suffisamment lumineuse.

Deux à trois mois plus tard, vous observerez normalement un bon développement des racines, vous permettant de rempoter votre sauge des bois.

Conseil :
Pendant la période hivernale, préservez le végétal sous une serre ou à défaut dans une pièce avec un bon ensoleillement, mais une température modérée. Il faudra patienter jusqu’au printemps suivant pour la planter en terre.

Pourquoi utiliser le bouturage pour la sauge des bois ?

Pour la prolifération de l’espèce, vous seriez tenté par la division. Malheureusement, le procédé n’est pas efficace sur les variétés hybrides. De ce fait, le bouturage constitue le seul mode de multiplication.

Vous préservez le patrimoine génétique de la plante originale, car il s’agit d’une duplication de celle-ci. Cependant, vous pourriez rencontrer certaines difficultés en fonction de l’espèce.

Exemple :
Les S. microphylla sont relativement simples à bouturer, ce qui n’est pas le cas des sauges à tiges velues.
Vivre Mieux

1331

Aucun commentaire à «Comment bouturer une sauge des bois ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires