9 conseils pour une maison plus sûre contre les cambriolages

En 2022, plus de 211 000 cambriolages ou tentatives de cambriolage ont été enregistrés en France, hors Mayotte, selon une enquête Insee. Pour que votre maison ne soit pas la cible d’une intrusion, mieux vaut la rendre sûre. En plus d’être vigilant, il existe différentes astuces pour dissuader les voleurs. Découvrez nos conseils pour protéger votre logement.

Cambrioleur Vu Par La Videosurveillance
© istock

Alarme et télésurveillance, le b.a.-ba pour lutter contre les cambriolages

Pour une maison plus sûre contre les cambriolages, la mise en place d’un système de télésurveillance s’impose. Une maison connectée en permanence à un centre de surveillance a moins de risques d’être visitée en journée ou pendant la nuit. Lorsqu’un cambrioleur entre dans votre logement, les agents de sécurité sont immédiatement alertés et réagissent sans tarder.

Grâce à certains système, il est possible d’avoir l’information en temps réel. Même en déplacement, vous pouvez surveiller votre maison.

Rendre visible les caméras factices ou réelles permet de dissuader les rôdeurs. Mais d’un autre côté, leur présence suppose que le logement renferme des biens à l’intérieur. Mieux vaut donc bien réfléchir avant de choisir l’ostentation ou non.

Protéger la porte d’entrée

Les cambrioleurs passent par les fenêtres ou bien les portes, et notamment la principale. Pour barrer l’accès aux voleurs, il est plus prudent de choisir un modèle de porte d’entrée solide.

On équipe la porte d’un système de fermeture fiable. Pour ne pas laisser entrer n’importe qui chez vous, utilisez un moyen de contrôle visuel. Un œilleton et un entrebâilleur permettent de faire barrage aux intrus.

Ne laissez jamais entrer chez vous quelqu’un d’inconnu sans avoir pris la précaution de vérifier son identité. Si vous avez un doute, même en cas de présentation des cartes professionnelles, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament.

Notre conseil :
Si vous venez d’emménager dans un nouveau logement, il est préférable d’être vigilant. Changez les serrures de votre porte d’entrée. Ce conseil prévaut aussi si vous avez perdu vos clés.

Sécuriser le jardin avec un portail pour protéger sa maison

À la campagne, les cambrioleurs peuvent accéder à la maison par le jardin. Afin de rendre leur entreprise plus difficile, il convient d’installer un portail solide et muni d’une serrure de sécurité.

Mieux vaut égaler opter pour une bonne clôture. Si elle présente des signes de faiblesse, remplacez-la pour sécuriser votre domicile. De préférence, on opte pour un mur de bonne hauteur afin de cacher la vue ou une haie bien fournie et imposante.

Un éclairage automatique pour dissuader les cambrioleurs

Si jamais les individus franchissent le jardin, pensez aux éclairages automatiques qui restent assez dissuasifs. Ces systèmes se déclenchent dès qu’ils détectent un mouvement. Les intrus sont surpris par la lumière pendant leur visite. Sachez qu’il existe des éclairages automatiques reliés à une sirène ou à une alarme lumineuse. Cela permet de faire fuir les cambrioleurs.

Compliquer l’accès aux fenêtres

Certains voleurs pénètrent dans les maisons en passant par les fenêtres. Afin de compliquer la tâche des malfrats, plantez des rosiers, des plantes urticantes ou des cactus autour des ouvertures. On peut aussi envisager la pose d’un grillage ou de barreaux décoratifs pour rendre l’accès au logement impossible.

De nuit, et même s’il fait très chaud, ne prenez pas l’habitude d’ouvrir les fenêtres pendant que vous dormez, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique. Et dans le jardin, ne laissez pas un moyen d’escalader (échelle, échafaudage…).

Verrouiller les accès pendant votre absence

Peu importe que votre habitation soit située dans un lotissement ou en rase campagne, il est nécessaire de verrouiller les portes en votre absence. Votre logement se révèle vulnérable en présence de nombreux accès possibles (fenêtre, baie vitrée, garage…).

Afin de sécuriser au mieux les différentes ouvertures, rien de tel que des verrous. On peut renforcer les volets par des barres de sécurité pour les battants.

En ce qui concerne votre porte de garage, elle sera davantage sécurisée grâce à une serrure anti effraction. Généralement, une porte communique entre le garage et le reste de la maison. Choisissez-la robuste et à serrure afin de pouvoir la fermer à clé quand vous quittez votre domicile. L’idéal reste de placer une alarme au niveau de ce point stratégique.

Demander aux voisins de surveiller

Si vous avez prévu de vous absenter plusieurs jours, il est plus prudent de prévenir vos voisins proches et en qui vous avez confiance. Une maison avec les volets fermés attire l’attention des cambrioleurs. Si votre voisin prend l’habitude d’ouvrir votre domicile quelques heures par jour, les rôdeurs peuvent supposer une présence humaine.

Profitez-en pour demander service. Votre voisin peut ouvrir les fenêtres afin d’aérer votre logement, mais aussi arroser les plantes et récupérer le courrier dans la boîte aux lettres.

Bon à savoir :
Des prospectus publicitaires qui débordent d’une boîte aux lettres peuvent mettre les cambrioleurs en alerte.

Simuler une présence humaine grâce à la domotique

Si vous craignez d’abuser de la gentillesse de vos voisins et si votre budget le permet, rien de tel que le recours à une installation domotique reliée à un système d’alarme.

Ce dispositif ouvre et ferme les volets roulants sans avoir besoin d’une intervention humaine. Il peut aussi simuler la présence d’une personne à l’intérieur en allumant et éteignant les lumières à distance, directement depuis votre téléphone.

Notre conseil :
En cas de budget restreint, l’utilisation d’un programmateur journalier fait très bien l’affaire. Ce système allume les lumières ainsi que la télévision à heures fixes afin de faire croire à une présence humaine. On en trouve à petit prix, à partir d’une quinzaine d’euros.

Ne pas donner d’informations sur les réseaux sociaux

On n’y pense pas toujours mais les cambrioleurs peuvent accéder facilement à certaines informations en consultant les réseaux sociaux. Quand vous partez en vacances, évitez de le crier sur les toits.

Ne diffusez jamais vos dates de vacances sur les réseaux sociaux et demandez à vos enfants d’agir de la même manière. Dans la même optique, il est déconseillé de publier vos photos de vacances car toutes ces informations sont précieuses pour les cambrioleurs.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «9 conseils pour une maison plus sûre contre les cambriolages»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires