Comment réduire la consommation électrique de ma pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage écologique, mais également économique qui fonctionne en puisant les calories qui sont présentes dans l’eau, l’air ou le sol. Elle reste cependant consommatrice d’électricité, mais vous pouvez parfaitement réduire son impact grâce à quelques conseils et astuces.

Pompe à Chaleur
© istock

Essayez de limiter la température de l’eau à la chaudière

Il faut que la température de l’eau soit parfaitement adaptée à votre besoin réel, plus la température est haute, plus le rendement diminue et plus la pompe à chaleur consomme de l’électricité.

Il faut savoir que 40 °C est généralement suffisant pour obtenir un chauffage doux et régulier. Les radiateurs ou convecteurs surdimensionnés et le chauffage au sol permettent un fonctionnement avec une température d’eau réduite. La régulation peut se charger d’adapter la température de l’eau de chauffage avec une sonde extérieure. Cela permet de l’adapter aux conditions climatiques.

Évitez les variations de température

Les pompes à chaleur sont moins gourmandes en énergie quand elles diffusent une chaleur constante. Il est préférable de ne pas varier trop les réglages. En diminuant les températures la nuit ou lors de vos absences durant la journée, vous consommez plus. Vous pouvez parfaitement vous contenter de baisser la température d’un seul degré pour des résultats optimaux.

L’activation manuelle de la résistance électrique

La résistance électrique d’appoint, si vous en possédez une, prend le relai quand vous ne parvenez pas à capter les calories extérieures en quantité suffisante. Il faut éviter qu’elle se mette systématiquement en marche et il est préférable de l’activer de manière manuelle en vérifiant sa consommation au compteur.

Observez attentivement votre consommation électrique au compteur

Pour éviter les mauvaises surprises, essayez de regarder régulièrement votre consommation électrique, vous pouvez ainsi agir si vous constatez une anomalie.

L’entretien de votre système de chauffage

Même si aucune obligation n’existe en matière d’entretien de votre système de chauffage, pensez à nettoyer votre PAC régulièrement pour que ses performances ne s’altèrent pas.

Certains installateurs proposent un contrat d’entretien qui prévoit un contrôle annuel ou semestriel de votre installation. Si vous possédez une PAC air/air ou air/eau, pensez à laver les filtres tous les deux mois.

Ajoutez du photovoltaïque

Vous avez également la possibilité de coupler le fonctionnement de votre pompe à chaleur avec une énergie verte que vous allez produire. En mettant des panneaux photovoltaïques sur le toit, vous diminuez l’impact sur l‘environnement et surtout vous consommez moins d’électricité et vous réduisez vos factures. Une bonne idée pour un chauffage plus respectueux de l’environnement et pour la facture liée à vos dépenses.

La pompe à chaleur et la consommation électrique

Même si la pompe à chaleur est plus respectueuse de l'environnement et qu’elle est également plus économique, elle a besoin d’électricité pour fonctionner. C’est ainsi en effet que s’active son compresseur qui est le cœur de son circuit. Celle-ci puisse cependant, la plus grande partie de son énergie dans la nature par le biais de l’air, de l’eau des nappes phréatiques ou du sol extérieur. Cela permet de produire de l’eau chaude sanitaire et de chauffer votre habitation.

Il est établi que de manière générale, les trois quarts de l’énergie d’une pompe à chaleur proviennent de la nature tandis que le quart restant provient de l’électricité. Pour réduire la consommation électrique, le plus simple reste cependant de bien gérer votre pompe à chaleur en suivant nos conseils.

Vivre Mieux

1283

Aucun commentaire à «Comment réduire la consommation électrique de ma pompe à chaleur ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires