14 idées pour créer un espace de méditation en extérieur

Créer un espace de méditation en extérieur permet de se ressourcer tout en profitant du beau temps. Source d’inspiration, la nature représente un joyau pour les activités liées au bien-être. Si vous manquez d’idées pour aménager votre coin zen, découvrez toutes nos suggestions.

Méditation à L'extérieur Coin Zen Jardin
© istock

Choisir l’emplacement idéal pour son espace de méditation en extérieur

De manière générale, on privilégie volontiers les endroits calmes et tranquilles, loin de l’agitation. On évite les bords de route et les lieux à proximité des distractions comme la balançoire des enfants.

Il faut aussi s’assurer que l’emplacement reçoit suffisamment de lumière naturelle tout en offrant quelques zones ombragées pour se protéger du soleil pendant les heures les plus chaudes.

Si vous disposez d’un grand jardin, optez pour un endroit éloigné de la maison afin de créer un sentiment d’intimité. A contrario, les petits espaces offrent peu de possibilités. On peut toutefois créer un espace zen sur un balcon. Des cloisons ou des plantes permettent de séparer visuellement le coin méditation du reste de l’espace.

Des couleurs apaisantes comme le vert

Le choix des couleurs nécessite une bonne dose de réflexion. Dans ce genre de configuration, le vert reste de mise. On l’introduit via les végétaux mais aussi par l’intermédiaire des accessoires.

On peut aussi jeter son dévolu sur le blanc ou le brun clair, l’enjeu consistant à créer une ambiance calme et favorable au bien-être. De préférence, évitez les tons criards qui n’ont pas trop leur place dans ce type d’ambiance.

Un espace de méditation épuré

Ne pas surcharger son esprit reste essentiel. Mieux vaut donc privilégier la simplicité en choisissant un style épuré. Afin que votre espace de méditation soit agréable, évitez les décorations trop imposantes et les ornements superflus.

Créer des espaces de repos pour méditer

Aménager plusieurs espaces où on peut méditer assis ou étendu s’avère indispensable. L’idée consiste à pouvoir s’arrêter un moment pour s’adonner à la méditation. On peut délimiter ces zones par des éléments naturels comme des petites haies, des treillages ou alors par l’intermédiaire d’un muret en pierre.

Introduire une source d’eau dans son espace de méditation

L’eau joue un rôle important dans la sérénité d’un espace de méditation en extérieur. On peut intégrer un bassin, un ruisseau ou une fontaine afin d’apporter à la fois de la quiétude et de la fraîcheur. En plein été, ce point d’eau peut s’avérer utile pour se rafraîchir.

Utiliser l’espace au sol pour méditer

Créer un espace cocooning permet d’agrémenter la méditation. Plutôt que des tapis de yoga, on investit dans des modèles extérieurs. On peut introduire quelques coussins moelleux de grand format, des tables basses ou d’appoint, des poufs de jardin… Ce coin dédié au bien-être doit pouvoir servir à la méditation mais aussi à se relaxer avec un bouquin.

Accrocher une voile d’ombrage

Pour faire de l’ombre, rien de tel qu’une voile d’ombrage. Plus esthétique et davantage connoté zen que le parasol, cet accessoire permet d’utiliser les arbres à proximité. Sous l’ombre créée par la voile, on peut installer des chiliennes ou des transats pour profiter de la douceur du temps et méditer tranquillement.

Installer un hamac dans son espace

Alternative à la chaise longue, le hamac est tout à fait adapté à une activité méditative. Cette installation s’accroche entre deux arbres du jardin quand elle n’est pas livrée avec une structure.

Pour profiter au maximum du confort du hamac, on ajoute un plaid, quelques coussins. Et à proximité, une petite table pour poser le verre de citronnade reste de mise. Afin de peaufiner la décoration sans la surcharger, une guirlande lumineuse est la bienvenue.

Des rochers, du sable ou du gravier ratissé

Pour aller plus loin encore dans l’aménagement de votre espace de méditation, il est possible de créer un véritable jardin méditatif. Les rochers représentent l’atout charme d’un paysage harmonieux. Alternez les tailles et les formes pour jouer avec la texture et la profondeur. Disposez les éléments de manière à créer des chemins. Le gravier, lui, se révèle utile pour délimiter les zones.

Emblématique des jardins zen, le sable ou le gravier ratissé permet de créer des motifs ondulants ou des lignes droites à l’aide d’un râteau. D’ailleurs, le ratissage représente une activité méditative car elle nécessite de la concentration et en même temps, elle détend.

Des plantes et des arbustes dans son espace zen

Une touche de verdure contribue à rendre un espace propice à la méditation. Dans votre lieu extérieur, optez pour des plantes adaptées au climat et qui nécessitent peu d’entretien. Les plantes à feuilles persistantes comme les fougères, les bonsaïs ou les bambous restent l’apanage des espaces de méditation en raison de leur aspect apaisant et esthétique.

Utiliser des matériaux naturels

Privilégier l’utilisation de matériaux naturels comme la pierre, le bois et le bambou est une solution efficace pour créer une ambiance authentique. À l’inverse, on fait l’impasse sur les matières synthétiques qui rendent le lieu artificiel et perturbent l’équilibre de l’espace.

De la décoration zen pour peaufiner l’atmosphère

Dans les différentes zones de méditation aménagées, rien de tel que des éléments de décoration pour parfaire l’ambiance. Des lanternes en pierre ou des statues bouddhistes restent incontournables dans ce genre de lieu extérieur. L’enjeu consiste à renforcer l’ambiance spirituelle afin que vous soyez apte à méditer.

Entretenir régulièrement son espace méditatif

Pour que votre espace de méditation reste beau et agréable, il convient de l’entretenir soigneusement. Régulièrement, faites la chasse aux mauvaises herbes, nettoyez les éléments d’eau, taillez les plantes, etc.

Afin de respecter l’environnement en même temps que votre santé, utilisez des solutions naturelles et non des désherbants chimiques. Par exemple, le bicarbonate de soude peut être employé au jardin pour se prémunir des maladies ou des parasites.

Astuces pour préserver le calme

Pour se relaxer, il faut se préserver du bruit ambiant. Masquer les sons alentours est possible grâce à des murs d’eau, des fontaines ou des chutes contemporaines. En plus de diminuer les bruits extérieurs, ces aménagements émettent des sons agréables.

Un mur acoustique ou une haie d’arbres fait partie des solutions les plus radicales si vous habitez un environnement bruyant.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «14 idées pour créer un espace de méditation en extérieur»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires