Comment se débarrasser du chiendent ?

Les jardiniers craignent particulièrement le chiendent, car c’est une mauvaise herbe tenace. La graminée est présente sur l’ensemble du territoire, mais également sur les autres continents. Alors si vous en avez dans votre pelouse, nous vous livrons les meilleurs conseils pour vous en débarrasser.

chiendent
© istock

Comment reconnaître le chiendent ?

Pour être certain d’employer la bonne méthode, il est primordial de le reconnaître. C’est une plante vivace appartenant à la famille des Poacées. L’espèce la plus couramment répandue dans nos jardins reste le chiendent officinal. Il est identifiable par ses feuilles velues et une tige pouvant atteindre 1 m de haut, même si sa hauteur de prédilection se situe aux alentours de 30 cm. Les feuilles sont également longues, dures et plates avec une largeur inférieure à 1 cm. Une pointe est présente à l’extrémité des feuilles, ce qui lui vaut le surnom de « dent de chien ».

La tige est entourée d’auricules à la base du limbe et c’est un signe distinctif de l’espèce végétale. Si vous avez un doute, il sera balayé en examinant les racines formant des rhizomes blancs et longs.

Le désherbage pour éliminer le chiendent

L’huile de coude reste la meilleure approche pour vous débarrasser du chiendent. Il n’est pas recommandé d’utiliser votre motoculteur, car les rhizomes vont se briser et la plante va repousser de plus belle. La grelinette reste préférable et c’est un outil bien connu des jardiniers. Sans retourner la terre, vous observerez les rhizomes et ils vont naturellement sécher avec le rayonnement du soleil. Ne les mettez pas dans votre bac à compost, mais dans un sac spécifique pour emmener le tout à la déchetterie.

La solarisation pour éliminer le chiendent

C’est une autre technique efficace, mais les résultats seront encore plus probants si vous arrachez manuellement les rhizomes. L’approche consiste à priver la plante du soleil en tapissant la zone avec une bâche noire. Mais vous pourriez également utiliser de la paille ou simplement des cartons.

Pour éviter que l’ensemble ne s’envole, faites usage de dalles de jardin ou des pierres relativement lourdes. Patientez au minimum six mois pour retirer l’ensemble et il ne vous restera plus qu’à vous débarrasser des rhizomes subsistants.

Le recours à un désherbant chimique

Si vous n’êtes pas convaincu par les méthodes précédentes, vous pourriez essayer une autre approche avec le désherbage chimique. Le phytocide systémique reste plébiscité, mais attention, la substance n’est malheureusement pas compatible avec un contact direct des espèces du potager ou avec votre pelouse. Sinon, vous risqueriez de perdre d’autres végétaux.

Le désherbant chimique convient davantage pour les zones non cultivées, c’est-à-dire sur votre allée ou dans votre cour. Il est important d’utiliser des gants pour vous protéger et de diluer le produit selon les recommandations du fabricant.

À noter :
Attendez que le chiendent atteigne une hauteur de 15 cm pour commencer la pulvérisation.

Ajustez le taux en azote de votre terrain

Le chiendent prolifère essentiellement sur les terrains denses en azote. Si vous êtes constamment gêné par l’apparition du végétal, vous pourriez réaliser une analyse de la terre. En cas d’azote en quantité trop importante, le soufre poudrage s’impose pour emprisonner le calcaire en utilisant des éléments minéraux.

En complément, vous pourriez ajouter des apports de terreau de feuilles, de terre de bruyère ou nourrir davantage votre terrain en utilisant votre propre compost.

Existe-t-il d’autres substances pour combattre la prolifération du chiendent ?

Si vous avez la possibilité d’avoir de la cendre de bois, c’est une méthode redoutable pour assécher le chiendent. Vous commencez par creuser la terre tout autour des racines du végétal en versant la cendre de bois. À chaque arrosage ou à chaque pluie, vous renouvelez l’opération jusqu’à ce que l’espèce disparaisse totalement.

Sinon, la chaux est une substance qui n’est pas appréciée par le chiendent. Il vous suffit de la verser directement à sa base, mais attention à ne pas répéter l’opération trop souvent.

Parmi les autres préparations, vous trouvez l’eau de cuisson bouillante des pommes de terre. Comme pour la chaux, vous versez le précieux mélange à la base du chiendent, sans aucune restriction sur la fréquence.

Peut-on se débarrasser du chiendent en utilisant du vinaigre blanc ?

Si vous êtes une personne amatrice des méthodes naturelles, alors essayez immédiatement l’efficacité du vinaigre blanc. Vous creusez légèrement autour de la racine de la plante pour verser le vinaigre à la base.

Attention :
Il faut uniquement utiliser un produit blanc pur.

Pour plus d’efficacité, renouvelez l’opération les jours ensoleillés, à la fois le matin et le soir.

Agissez rapidement

Pour éviter que le chiendent envahisse votre pelouse, la réactivité reste nécessaire. Il existe différentes solutions, mais ne remettez pas au lendemain votre travail, sous peine d’être rapidement submergé.

Vivre Mieux

1258

Aucun commentaire à «Comment se débarrasser du chiendent ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires