Eau de piscine trouble et laiteuse : que faire ?

Si l’eau de votre piscine est laiteuse ou trouble, il faut sérieusement envisager d’appliquer un traitement adéquat après avoir cependant déterminé la cause de ce changement d’aspect. Voici quelques conseils pour retrouver une eau bien propre et limpide et profiter à nouveau de votre piscine !

Eau De Piscine Trouble
© istock

Les raisons pour lesquelles l’eau de votre piscine est laiteuse et trouble

Avant de réfléchir même à la solution pour retrouver une eau de qualité, il convient de trouver la cause de ce déséquilibre. Vous allez alors jouer les chimistes et procéder par élimination pour obtenir un résultat certain. Voici les causes les plus fréquemment rencontrées qui expliquent que l’eau soit trouble et laiteuse :

Un problème lié à la filtration

Il faut savoir que vous devez faire fonctionner votre pompe de piscine et votre filtre durant quelques heures par jour pour qu’ils puissent effectuer leur travail correctement. Cette durée de filtration varie selon la taille de votre bassin, mais également en fonction de l’utilisation que vous en faites et du type de filtre utilisé : filtre à cartouche ou filtre DE.

Le mieux est cependant de le faire fonctionner durant 8 heures par jour au moins. Si le filtre ne fonctionne pas assez longtemps, l’eau de la piscine devient stagnante. Des débris et de minuscules particules s’accumulent et l‘eau de la piscine devient alors laiteuse et trouble. Il faut également vérifier que le système de filtration fonctionne bien sur tous les cylindres.

Le chlore est trop dilué ou au contraire trop concentré

C’est grâce au chlore que vous ajoutez dans votre piscine que l’eau est plus sûre pour la baignade. Le chlore a l’avantage de  tuer les micro-organismes et les microbes qui rendent l’eau impropre et qui sont à l’origine de maladies. C’est le cas notamment des infections de l’oreille , de la maladie du légionnaire ou du pied d’athlète.

Le niveau de chlore est susceptible de changer selon le nombre de personnes qui se baignent régulièrement, mais également de la quantité de rayons de soleil et de pluie qui pénètre dans le bassin.

Les rayons UV du soleil détruisent le chlore alors que des pluies importantes diluent la quantité et le niveau du chlore. Cela affecte alors la sécurité et l’apparence de votre eau.

Si le chlore est trop élevé, l’eau peut aussi devenir opaque et trouble. Une fois que celui-ci baisse en raison de l’utilisation du bassin ou des rayons du soleil, elle devient plus transparente.

Il faut tester l’eau pour être sûr que le taux de chlore n’est ni trop haut ni trop bas et cette opération est à renouveler chaque jour. Si votre bassin est occupé par un grand nombre de personnes, il faudra procéder au test plus souvent encore. La quantité de chlore libre doit se situer aux alentours de 2.0 et 4.0 ppm.

Un pH trop bas ou trop haut

Il faut savoir qu’un pH trop bas ou trop élevé joue également un rôle sur l’acidité ou la basicité de l’eau et la rend trouble ou limpide.

Quand le pH de l’eau est bas, l’eau est trop acide, c’est le cas si le pH est inférieur à 7.0. Si le pH est supérieur à 8.0, l’eau est trop basique et l’efficacité du chlore est altérée.

De plus, un pH trop bas a pour conséquence la détérioration du revêtement et provoque une usure prématurée de celui-ci. Les débris corrosifs peuvent alors entrainer un trouble de l’eau.

Ph Piscine
© istock

Du calcium en excès

La dureté de l’eau exerce également une influence sur sa limpidité et sa transparence. Une eau qui contient du calcium en trop grosse quantité est une eau dure et elle peut devenir plus facilement trouble. Elle endommage également les tuyauteries et le filtre de la piscine à cause des dépôts qu’engendre le calcium en excès.

Une eau trop douce qui ne contient pas de calcium en quantité suffisante peut également engendrer des problèmes. Les surfaces s’usent plus facilement et sont victimes de corrosion et la durée de vie de la piscine est alors réduite.

L’eau de pluie en excès

Il faut savoir que même si l’eau de pluie vous semble pure, une petite quantité seulement vient déséquilibrer le taux de chlore. C’est d’ailleurs la même chose pour les autres composants chimiques destinés à traiter l’eau. Surveiller la piscine après une averse permet de prévenir ce problème.

Si l’eau devient trouble, testez le taux de chlore, le pH et le reste des produits avec un kit adapté et procédez à leur ajustement si nécessaire. Vous pouvez même choquer l’eau avec un chlore-choc si c’est nécessaire.

C‘est le cas si elle dégage une forte odeur de chlore ou si les niveaux de chlore combiné sont trop élevés. Ce traitement permet d’élever le taux de chlore et de détruire les chloramines responsables de l’odeur de chlore. Il permet également de détruire les algues et les bactéries du système de filtration ou du bassin. Il peut cependant également provoquer l’effet eau trouble, mais c’est temporaire si vous mettez en marche le filtre. Ce traitement ne sera utilisé que dans le cas où le pH est inférieur ou égal à 7.4 et supérieur à 7.2.

Si l’eau est trop dure, le choc peut engendrer la formation de particules de calcium qui trouble l’eau. Un produit-choc sans chlore est parfois recommandé.

Comment procéder pour retrouver une eau limpide ?

Analyser votre eau avec des bandelettes de test ou un kit comprenant des réactifs que vous ajoutez à l’eau. Dans ce cas, les réactifs provoquent un changement de la couleur de l’eau selon le niveau du pH ou le chlore qui est présent.

Quelle que soit la méthode de test que vous utilisez, faites bien attention en prélevant l’eau destinée au test. Il faut la prélever de préférence à 18 pouces de profondeur et le matin avant que le soleil ait eu le temps de brûler du chlore.

Une fois que c’est fait, vous allez corriger le niveau du pH, le chlore et autres produits. Pour abaisser le pH, le carbonate de sodium est utilisé, pensez également au stabilisateur de chlore qui est parfaitement indiqué.

Le clarificateur

Le clarificateur agit en préventif pour éviter que l’eau devienne trouble, il permet au filtre de mieux fonctionner et d’ôter les particules agglutinées en gros amas plus facilement.

Le floc de piscine

Le floculant ou floc a une action un peu similaire au clarificateur en permettant aux particules de s’agglomérer les unes aux autres. Au lieu de se déposer dans le filtre, elles se déposent au fond de la piscine et se retirent ensuite à l’aspirateur.

Renforcez l’action du filtre

Le filtre, quand il est placé en hauteur, élimine bien les particules se trouvant en haut, mais n’a pas d’efficacité sur celles du bas. Pour remédier à cela, vous disposez de plusieurs solutions :

  • Passez l’aspirateur au fond du bassin, cela crée un remous qui brasse les particules et imite les effets d’une vidange de fond.
  • Videz l’eau du fond : cela concerne les piscines creusées qui sont équipées d’un drain de fond. En ouvrant la bonde de fond, l’eau circule et les particules remontent alors pour être éliminer par le filtre.
  • Brassez l’eau : avec  une brosse de piscine, brassez l’eau pour la faire remonter. Vous pouvez également s’il y a eu de nombreux baigneurs profiter de ce moment pour faire fonctionner le filtre. Les particules sont surement remontées.

Nettoyage du filtre

Si votre filtre est propre, il sera plus efficace et l’état de la piscine est alors nettement meilleur, avec moins de risque quant aux problèmes d’eau trouble éventuels. En effet au bout d’un certain temps, le filtre n’effectue plus son travail parce qu’il est bouché. En utilisant un nettoyant pour filtre deux fois au moins durant l‘été, vous évitez de le changer, chose que vous devez faire si vous omettez de le nettoyer et qu’il est complètement bouché.

Nettoyez votre piscine régulièrement

Ce n’est pas le plus agréable, mais si vous réalisez le nettoyage de manière régulière, vous sauvegardez la qualité de l’eau et son aspect et vous évitez ainsi les incidents et préservez la santé des baigneurs en contournant tous les problèmes liés à une eau peu saine.

Le plus simple est d’adopter de bonnes habitudes avec un programme bien défini que vous respectez chaque semaine.

L’entretien de routine comprend différentes étapes :

  • Brossez le fond et les parois, ce qui permet d’ôter les algues et les saletés qui s’y sont déposées.
  • Enlevez les gros débris comme les feuilles, les insectes, les fleurs…
  • Passez l’aspirateur pour brasser l’eau et enlever les saletés qui se déposent au fond du bassin.
  • Testez les niveaux de chlore, le pH et les autres produits.
  • Nettoyez votre filtre et enlevez les grosses saletés susceptibles de le boucher.

Vous savez maintenant comment traiter l’eau trouble et laiteuse et comment profiter au mieux de votre piscine en mettant en place les actions préventives permettant de conserver une eau saine et limpide. Il ne vous reste plus qu’à vous offrir de bons moments.

Vivre Mieux

1258

Aucun commentaire à «Eau de piscine trouble et laiteuse : que faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires