Comment faire une demande de raccordement gaz ?

À l’occasion d’un déménagement, vous souhaitez utiliser le gaz de ville dans votre nouveau domicile, aussi bien comme mode de chauffage et de production d’eau chaude que pour faire cuire vos repas. Pour pouvoir faire les travaux nécessaires au raccordement de votre domicile au réseau de gaz, il faut faire une demande spécifique, en respectant une certaine procédure.

raccordement tuyau
© istock

La demande de raccordement

Avant toute chose, il faut d'abord vérifier que votre commune est bien desservie par le gaz et si votre logement se trouve à proximité des canalisations. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site de Gaz réseau distribution France (GRDF), qui est le gestionnaire principal du réseau de distribution de gaz naturel en France. Une fois sur le site, entrez votre adresse pour vérifier que la commune est bien raccordée au gaz.

Si c'est le cas, vous devez :

  • Adresser une demande de raccordement à GRDF, soit par téléphone, auprès d'un conseiller, soit en remplissant un formulaire, disponible en ligne.
  • Accepter l'offre faite, si elle vous convient. Elle vous parvient dans un délai d'une semaine environ et contient divers éléments : un devis gratuit, qui prévoit les travaux de raccordement nécessaires, avec leur prix, et les conditions de paiement, ainsi que ceux des travaux qui sont à la charge du client ; l'endroit où sera posé le compteur, avec la mention, sur celui-ci, du point de comptage et d'estimation (PCE), qui permet d'identifier le compteur.

La demande de raccordement doit être faite assez tôt, car les travaux nécessaires ne peuvent être entrepris avant l'obtention d'autorisations administratives qui prennent, selon les cas, entre une dizaine de jours et plusieurs semaines.

À noter :
Vous pouvez faire la demande de raccordement vous-même, ou vous adresser, pour cela, à un fournisseur de gaz. Il peut prélever des frais, à cette occasion, ou faire cette démarche gratuitement.

Les travaux nécessaires

Ces travaux sont de deux sortes. Ceux réalisés entre la canalisation de gaz, située dans la rue, et le coffret de comptage, qui abrite et protège le compteur, sont du ressort de GRDF. Ils comprennent aussi la fourniture et, parfois, la pose du coffret de comptage et du compteur.

Ils ne peuvent se faire sans l'obtention d'autorisations administratives, qui sont notamment fonction de la nature de la voie dans laquelle doit se faire le raccordement.

À savoir :
Il peut arriver, en effet, que les services municipaux refusent le raccordement, notamment si la rue a été refaite récemment.

La seconde étape comprend des travaux dans votre logement même. Le conseiller désigné par GRDF pour superviser ces travaux, et qui devient votre interlocuteur unique, est en contact avec le prestataire chargé de ces travaux privatifs.

Ces travaux consistent à installer le coffret de comptage, si cela n'a pas déjà été fait, ainsi que la canalisation reliant le coffret de comptage au logement.

Important :
Vous devez, dans un délai d'environ trois semaines avant l'ouverture du compteur, demander un certificat de conformité pour l'installation intérieure de gaz.

Si l'installation est faite par un professionnel agréé, le certificat est envoyé au domicile du client. Vous pouvez ainsi vous adresser à un technicien certifié "Professionnel du gaz". Il s'occupera de tout pour vous. Sinon, le client doit demander ce certificat auprès d'organismes chargés de cette question.

La mise en service

Pour pouvoir utiliser le gaz chez vous, il faut accomplir, avant la fin des travaux, une autre démarche essentielle. Elle consiste à choisir un contrat de fourniture de gaz.

Le secteur étant ouvert à la concurrence, vous pouvez choisir Engie, qui est le fournisseur historique de gaz, ou un autre fournisseur. Il existe en ligne des comparateurs qui, en fonction des besoins que vous avez d'abord fait connaître, vous proposent les offres les mieux adaptées à vos attentes.

C'est ce fournisseur qui, une fois le contrat signé, se met en rapport avec GRDF pour prévoir l'ouverture du compteur, qui marque la mise en service du gaz. En principe, le technicien intervient dans un délai de 5 jours.

Il peut intervenir plus tôt, mais le client devra alors payer plus cher. En effet, la mise en service est facturée, les tarifs étant les mêmes, en principe, quel que soit le fournisseur choisi.

Vivre Mieux

1265

Aucun commentaire à «Comment faire une demande de raccordement gaz ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires