Les feuilles de mon laurier-rose jaunissent : que faire ?

Chaque année, c’est le même constat en observant le jaunissement des feuilles de votre laurier-rose. Un phénomène qui nourrit de nombreuses inquiétudes, car vous pensez que votre plante est victime de sécheresse, d’une maladie ou d’un excès d’eau. Pour agir de la bonne manière, il est primordial de déterminer l’origine du problème.

laurier rose en fleur
© istock

Vous employez un arrosage inapproprié

Un arrosage inadéquat explique parfaitement le jaunissement de votre laurier-rose. Vous apportez trop d’eau ou au contraire pas assez. Globalement, l’espèce se veut particulièrement bien tolérante à la sécheresse. Mais durant la croissance active, multipliez les arrosages, notamment lorsque vous traversez une période de sécheresse. Mais si vous ne trouvez pas le bon dosage, l’excédent d’eau entraîne inlassablement le jaunissement des feuilles.

Si l’apport en eau est un problème, le laurier-rose va rapidement récupérer une fois que vous trouvez le bon dosage. C’est à vous de définir le rythme approprié des arrosages en fonction des conditions météorologiques.

Notre conseil :
Arrosez uniquement la terre lorsque cette dernière se dessèche, sans pour autant tremper le sol.

Avez-vous pensé au drainage ?

Vous faites le nécessaire concernant les apports d’eau, mais malgré votre bonne volonté, les feuilles de votre laurier-rose jaunissent toujours. Il est possible que le coupable soit le drainage, car le pot que vous employez n’a pas suffisamment de trous de drainage. Assurez-vous également que le mélange de terre soit approprié et suffisamment poreux.

En conditions normales, le laurier-rose est en mesure de s’adapter à différents types de sol à partir du moment où il est capable de retenir l’humidité. De préférence, évitez une terre trop sablonneuse, car elle ne sera pas suffisamment humide pour convenir aux racines. Oubliez également les sols compactés pour les mêmes raisons avec en plus un risque de pourriture racinaire.

La présence de maladies

Le laurier-rose est une plante s’évanouissant facilement, car elle ne nécessite que très peu d’entretien. Malheureusement, la présence d’une maladie est un risque bien réel. Plus précisément une cryptogamie à cause d’une humidité excessive ou la présence de parasites. Les symptômes sont parfois similaires, mais ils sont aussi très variés.

Si vous subissez une infestation de pucerons, vous observerez des feuilles quasiment noires et c’est également le même constat si vous faites face à une infestation de coccinelles farineuses. Un brunissant des feuilles est inévitable si votre laurier-rose est touché par le champignon Ascochita heteromorpha.

Rassurez-vous, votre plante ne va pas mourir, mais elle aura besoin de soins appropriés. Malheureusement, il n’existe aucun traitement spécifique si le végétal est touché par la bactérie Pseudomonas syringae.

Pour quelles raisons observez-vous le jaunissement des feuilles de votre laurier-rose ?

Le chancre, les champignons et la septoriose sont les premières maladies responsables de ce jaunissement. Mais ce ne sont pas les seules et il y a notamment la brûlure bactérienne transmise essentiellement par les insectes suceurs de sève. Le germe pathogène est alors introduit au niveau de la tige, empêchant le flux d’eau de répartir uniformément les nutriments au sein de l’organisme.

Si tel est le cas, les feuilles vont jaunir progressivement et vous avez l’impression qu’elles ont été brûlées. Même si le problème est présent uniquement sur une seule branche, il faut agir rapidement, car la propagation est rapide et mortelle pour le laurier-rose. Pour le moment, il n’y a pas de souches résistantes et donc toutes les espèces de laurier-rose peuvent être susceptibles d’être contaminées par la brûlure bactérienne. La solution consiste à retirer immédiatement les tiges touchées.

Un sol insuffisamment riche en nutriments

Il vous arrive parfois d’être dans une situation contradictoire, car les jeunes pousses sont vertes alors que les feuilles plus matures jaunissent. Un tel constat s’explique par un déséquilibre des nutriments et plus particulièrement un manque d’azote. Au cours de la période automnale et printanière, il est préconisé d’ajouter un engrais équilibré avec une libération lente 10-10-10.

Placez votre laurier-rose dans les meilleures conditions

L’arbuste méditerranéen a besoin d’un minimum d’attention et d’un bon apport de lumière pour s’épanouir. Pour limiter le risque de maladie, le renouvellement de l’air reste essentiel, sans pour autant l’exposer excessivement au vent. En respectant ses besoins, votre plante ne rencontrera pas de souci particulier.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Les feuilles de mon laurier-rose jaunissent : que faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires