Le guide ultime pour choisir son matelas

Près de 7 adultes sur 10 se plaignent de problèmes de sommeil selon le sondage Odoxa réalisé en février 2024. Pour dormir comme un bébé, mieux vaut une bonne literie. Le choix du couchage doit s’effectuer en conscience, en fonction de plusieurs critères. Au-delà des préférences personnelles en matière de fermeté et taille, certains facteurs doivent être pris en compte. Pour un sommeil de qualité, suivez le guide pour choisir votre matelas.

Choisir Matelas
© istock

Choisir son matelas en fonction de ses besoins

Pour être parfait, un matelas doit répondre à vos besoins en termes de poids, douleurs et positions favorites pour dormir. Votre matelas doit vous satisfaire en matière de soutien, confort et fermeté.

Par exemple, si vous souffrez de douleurs lombaires et cervicales, un matelas bien ferme s’avère nécessaire. Pour ceux qui aiment dormir d’un seul côté, une literie en mousse à mémoire de forme s’impose. Un bon matelas doit fournir un niveau de soutien satisfaisant pour votre corps, et surtout pour votre colonne vertébrale, votre nuque et vos hanches.

Comment choisir la fermeté du matelas ?

Chacun a ses propres préférences au niveau de la fermeté. Toutefois, il convient de prendre en compte sa physiologie pour choisir le matelas le plus adapté.

Une personne corpulence a tout intérêt à investir dans un matelas ferme. Pour un enfant, un modèle souple s’avère préférable. Au total, vous trouverez cinq niveaux de fermeté : très souple, souple, équilibré, ferme et très ferme.

Opter pour le meilleur garnissage

Pour améliorer le confort de votre literie, rien de tel qu’un bon garnissage. Ce critère participe également à la régulation de la température et au taux d’humidité.

Abordable d’un point de vue pécuniaire, le garnissage synthétique n’est pas forcément le meilleur choix. Une literie en ouate de polyester possède des propriétés hypoallergéniques mais absorbe mal l’humidité. Respirant, antibactérien et antifongique, le rembourrage naturel reste une valeur sûre pour les allergiques, mais aussi pour les bébés.

La taille d’un matelas

Le choix de la taille dépend de votre morphologie. Il faut aussi tenir compte de la taille de votre chambre. Il est conseillé de sélectionner un matelas qui mesure 15 cm de plus que votre taille. Pour un lit adulte, rien de tel qu’un modèle d’au moins 160 cm de large.

Voici les dimensions standards qui existent en France :

  • Simple : 90 x 190 cm
  • Double : 140 x 190 cm ou 140 x 200 cm
  • Queen size : 160 x 200 cm
  • King size : 200 x 200 cm

Comment choisir l’épaisseur ?

Selon le type de matelas, à ressorts, en mousse, en latex ou en fibre naturelle, l’épaisseur sera différente. Une literie en mousse ou en latex a généralement une épaisseur comprise entre 18 et 25 cm. Pour les matelas destinés à servir quotidiennement, une épaisseur optimale reste de mise. En revanche, un matelas de 18 cm suffit pour un lit d’appoint.

On doit aussi prendre en considération le poids du dormeur. Pour les utilisateurs à forte corpulence, mieux vaut une épaisseur supérieure à 20 cm.

Conseils en fonction de votre position de sommeil

Pour ceux qui dorment sur le côté

Dormir sur le côté permet de réduire les douleurs dorsales. En revanche, cette position exerce une pression intense au niveau du cou et des épaules si le matelas manque de soutien. Mieux vaut donc investir dans un couchage qui offre un soutien adapté aux différentes parties du corps afin de redresser votre colonne vertébrale pendant la nuit.

Un matelas souple en mousse à mémoire de forme prévaut pour les dormeurs latéraux. Il s’agit d’un modèle qui apporte le soutien nécessaire tout en épousant la silhouette.

Pour les dormeurs sur le ventre

Il n’est pas recommandé de dormir sur le ventre en raison des douleurs dorsales et cervicales que cela entraîne. Si vous êtes habitué à cette position, il est préférable de trouver un matelas relativement ferme afin que votre colonne vertébrale et votre tête soient bien alignés. Ainsi, vous éviterez les courbatures.

Pour les dormeurs dorsaux

La position couchée qui revient à dormir sur le dos est confortable pour de nombreux dormeurs, mais il faut toutefois veiller à ce que la colonne vertébrale soit bien alignée. Parce que cette posture favorise l’affaissement des voies aériennes supérieures, elle est déconseillée aux personnes souffrant d’apnée du sommeil ainsi qu’aux ronfleurs.

Pour ceux qui apprécient de dormir sur le dos, un matelas qui soutient le bas du dos reste à privilégier pour éviter les douleurs lombaires. Choisissez un couchage qui offre un soutien satisfaisant tout en ayant assez de ressort pour que votre colonne vertébrale reste parfaitement alignée.

Tester son matelas avant de l’acheter

Testez votre matelas avant de l’acheter en magasin. Certains d’entre eux proposent d’essayer les matelas quelques minutes afin de faire le meilleur choix. C’est très simple ! Allongez-vous et évaluez le confort. N’hésitez pas à prolonger le test de plusieurs minutes en adoptant différentes positions de sommeil.

Pour ceux qui projettent un achat en ligne, mieux vaut consulter attentivement les avis clients. Soyez également vigilant sur la garantie et la politique de retour. Une garantie d’au moins cinq ans représente un indicateur de la durabilité du couchage. La plupart des fabricants fiables proposent une possibilité de retourner le produit jusqu’à 100 nuits.

Le choix de la durabilité

Les matériaux utilisés dans votre matelas sont importants car ils influencent la durabilité en plus du confort et du soutien. Parce qu’un matelas représente un investissement financier, il convient de le choisir résistant et solide afin qu’il dure dans le temps. Privilégiez toujours les matériaux et les structures de bonne qualité pour ne pas avoir à changer de matelas d’ici quelques années.

Le critère du prix

Le facteur prix est aussi important lorsque l’on choisit un matelas. Vous en trouverez à tous les prix en fonction du fabricant de literie. Afin de faire le bon choix, comparez les caractéristiques du matelas, la garantie et la politique de retour en cas d’insatisfaction.

Même si on peut être tenté d’investir dans un matelas bas de gamme pour réaliser des économies, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Mieux vaut dépenser plus et avoir un produit de qualité pour le conserver plus longtemps.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Le guide ultime pour choisir son matelas»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires