L’option heures creuses-heures pleines est-elle vraiment avantageuse ?

Avec l’option de base, vous bénéficiez d’une tarification fixe tout au long de la journée. Cependant, vous pourriez économiser de l’argent en choisissant l’option des heures creuses. En contrepartie, votre abonnement mensuel sera plus important. Alors, est-ce une option intéressante ?

Compteur d'alimentation électrique mesurant la consommation d'énergie
© istock

Quelques explications supplémentaires sur le concept

Grâce à l’option tarif heures pleines et heures creuses, vous réduisez le montant de votre facture d’électricité lorsque vous utilisez vos appareils sur une certaine plage horaire, définie par ENEDIS. Le concept a été mis en place pour favoriser la répartition des pics de consommation. Cependant, vous ne pouvez pas utiliser les heures pleines comme bon vous semble. Elles commencent à partir de 21h30 pour se terminer à 7h30. L’après-midi, la même option s’applique entre 14 heures et 16 heures.

Néanmoins, vous observerez des disparités en fonction de votre lieu de résidence. Ce sont des contraintes techniques mises en place par ENEDIS et il ne vous sera pas possible d’y échapper. Une situation qui explique le fait que vos plages horaires ne soient pas identiques à celles de votre voisin en fonction de la date de mise en place du contrat.

Quels sont les appareils électriques à prendre en considération ?

Si vous disposez d’un chauffage électrique, vous savez sans doute que celui-ci a un impact notable sur votre facture d’énergie. L’option des heures pleines et des heures creuses n’est pas forcément intéressante si votre logement est uniquement équipé de radiateurs électriques. En effet, vous êtes essentiellement présent durant les heures pleines.

Pendant la nuit, vous utilisez beaucoup moins votre chauffage, or, c’est sur ce créneau horaire que la tarification est plus avantageuse. Plutôt que d’être un atout, la situation se retourne contre vous et c’est une contrainte financière.

N’oubliez pas de prendre également en considération le ballon d’eau chaude. Cette fois-ci, l’option est intéressante lorsque la montée en température s’effectue durant la nuit. Pour cela, nous vous conseillons d’employer le programmateur que vous avez à votre disposition ou d’utiliser un contacteur jour-nuit.

Le dernier élément porte sur les appareils électroménagers. Majoritairement, vous les exploitez pendant la journée et non durant la nuit. Mais vous pourriez modifier vos habitudes en faisant fonctionner votre sèche-linge, votre lave-vaisselle ou votre lave-linge pendant la nuit. Mais si vous ne le faites pas, il est inutile d’activer l’option des heures creuses et des heures pleines.

Adaptez votre forfait en fonction de vos habitudes

L’option des heures creuses reste intéressante si votre foyer consomme beaucoup d’électricité. De ce fait, vous disposez au minimum d’un compteur d’une puissance de 6 kVA. Par ailleurs, il est indispensable d’utiliser au maximum vos appareils électriques pendant la période durant laquelle vous bénéficiez d’une tarification réduite. Souvent, vous devez reprogrammer votre chauffe-eau électrique.

Comme vu précédemment, oubliez immédiatement cette option si vous avez un chauffage électrique qui fonctionne durant la journée. En cas de doute, vous pourriez vous rapprocher de votre conseiller en énergie pour ajuster l’option tarifaire. Rien de plus simple en prenant contact tout de suite avec votre fournisseur d’électricité. Un logement moderne bénéficiera du compteur Linky, apportant de précieuses informations sur vos habitudes de consommation.

Une fois votre profil étudié avec minutie, vous prenez votre décision en toute connaissance de cause. Mais sachez que le changement s’effectue dans un délai de 24 heures si vous disposez d’un compteur de dernière génération. Si ce n’est pas le cas, le changement d’option tarifaire demeure possible, mais généralement dans un délai de 5 à 10 jours ouvrés.

Quelles questions se poser pour savoir si le changement d’heure est intéressant ?

L’option des heures creuses et des heures pleines n’est pas forcément intéressante pour tout le monde. Il faut adapter cette option tarifaire en fonction de vos habitudes de consommation. Si jamais vous modifiez votre contrat, vous pourriez avoir une mauvaise surprise avec une facture d’énergie plus conséquente. Au premier abord, la question ne se pose pas, car le tarif du kilowatt-heure en heures creuses reste plus bas que le tarif du kilowatt-heure en heures pleines en option de base.

Si vous n’êtes pas en mesure de modifier les moments durant lesquels vous utilisez vos appareils énergivores, la souscription reste totalement inutile. D’ailleurs, il est conseillé de pouvoir reporter au minimum de 50 % votre consommation électrique pendant la période des heures creuses.

Quelle option tarifaire choisir en fonction de la superficie du logement ?

Pour commencer, nous prenons l’exemple d’une maison de 100 m² dans laquelle vous vivez en couple avec l’un de vos enfants. C’est une habitation entièrement électrique et donc vous chauffez votre logement avec des radiateurs issus de la même énergie. Vous disposez d’un congélateur, d’un sèche-linge, d’un lave-linge et d’un lave-vaisselle.

Actuellement, vous êtes probablement avec l’option tarifaire de base et donc vous vous interrogez sur l’utilité de modifier votre contrat. Dans une telle configuration, votre poste principal de dépense sera votre chauffage. Vous l’utilisez durant la journée et donc vous n’avez pas la possibilité de décaler son usage pendant les heures creuses. Résultat, l’option tarifaire heures pleines heures creuse n’est absolument pas intéressante. D’autant plus que le changement sur votre contrat est une démarche payante.

Dans un autre exemple, vous vivez dans un logement de 35 m². Vous n’avez plus d’enfants et c’est également un habitat entièrement alimenté en électricité. Une fois de plus, la modification du contrat n’est pas intéressante, car il n’y aura pas d’économie substantielle. C’est un constat, même si vous pouvez programmer le fonctionnement du cumulus pendant les heures creuses.

Est-il possible de choisir cette option lorsque vous avez un logement chauffé au gaz ?

Techniquement, il n’y a aucune restriction à activer cette option. Mais n’espérez pas réaliser des économies, bien au contraire. La modification du contrat concerne principalement les logements entièrement électriques. Étant donné que vous n’êtes pas dans cette configuration, vous aurez la désagréable surprise de payer plus cher votre abonnement, même si vous essayez de modifier vos habitudes.

Vivre Mieux

1265

Aucun commentaire à «L’option heures creuses-heures pleines est-elle vraiment avantageuse ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires