Quel est le meilleur isolant pour l’extérieur de maison ?

L’isolation extérieure permet d’améliorer les performances énergétiques d’une habitation et offre de nombreux autres avantages. Mais pour en profiter pleinement le choix de l’isolant est primordial. Il doit être efficace et correspondre aux attentes des occupants de la maison.

Isolation Exterieure Meilleur Isolant
© istock

Pourquoi isoler sa maison par l’extérieur ?

Avantages de l’isolation extérieure

L’isolation extérieure est la technique la plus efficace pour limiter les déperditions thermiques en évitant les ponts thermiques.

Les performances énergétiques du bien isolé sont nettement améliorées et les besoins en chauffage diminuent. En conséquence la consommation d’énergie baisse et les économies réalisées sont visibles sur la facture.

L’isolation extérieure permet aussi d’améliorer le confort d’un point de vue phonique et thermique. Les bruits extérieurs sont atténués et en été, la fraîcheur est préservée tandis qu’en hiver la chaleur est conservée. Le tout sans réduire la surface habitable.

Impact sur la performance énergétique et le confort

Procéder à l’isolation extérieure a donc un réel impact sur la performance énergétique de la maison et sur le confort des habitants. Tous les ponts thermiques sont supprimés ce qui est une vraie différence comparativement à l’isolation des murs par l'intérieur.

Une isolation extérieure bien exécutée peut réduire d’environ 25 % les factures de chauffage. De plus, le confort de vie est supérieur puisque l’habitation reste agréable aussi bien en été qu’en hiver.

Les différents types d’isolants pour l’extérieur

Critères de choix d’un isolant extérieur

Il existe trois grandes familles de matériaux isolants : les isolants minéraux, les isolants synthétiques et les isolants écologiques.

Chaque isolant possède des avantages et des inconvénients. Le choix de l’isolant extérieur dépend de plusieurs critères : le budget alloué à ces travaux, les caractéristiques climatiques de la région, la volonté d’opter pour des matériaux écologiques, la résistance thermique de l’isolant…

Présentation des principaux matériaux

C’est en optant pour le meilleur isolant que la différence entre avant et après les travaux sera la plus visible. Parmi les matériaux propices à l’isolation par l’extérieur certains se distinguent des autres.

Laine de roche

La laine de roche fait partie de la famille des isolants minéraux. Elle s’assimile à la laine de verre c’est-à-dire qu’elle assure un excellent confort en été et qu’elle possède une bonne résistance au feu mais elle se compose de roche volcanique et non de sable et de verre recyclé.

La laine de roche peut prendre trois formes : des rouleaux, des panneaux ou du vrac. Toutefois la laine de roche reste plus coûteuse que la laine de verre mais moins que les isolants écologiques.

Polystyrène expansé

Le polystyrène expansé provient du pétrole et se distingue par sa grande légèreté ce qui le rend facilement maniable. Il aide à obtenir de très bonnes performances thermiques et possède une bonne résistance à l’eau.

Ce matériau est fréquemment utilisé pour réaliser l’isolation extérieure car il a un faible coût. En revanche, il est assez polluant, résiste mal au feu et la qualité de l’isolation phonique reste moyenne.

Fibre de bois

La fibre de bois est un isolant écologique qui se compose uniquement de bois recyclé. Il est donc respectueux de l’environnement. Les performances thermiques et phoniques sont excellentes et semblables à celles acquises avec la laine de roche.

Malheureusement ce matériau est coûteux, inflammable et supporte mal l’humidité.

Polyuréthane

Le polyuréthane est un isolant synthétique obtenu grâce à une réaction chimique. Fréquemment utilisé pour procéder à l’isolation des murs par l’extérieur, ce matériau offre d’excellentes propriétés thermiques et a une longue durée de vie ainsi qu’une certaine résistance à l’eau.

En revanche, le polyuréthane n’est pas très écologique et s’avère peu efficace pour faire barrage à la chaleur en été.

Techniques d’installation des isolants extérieurs

Isolation par enduit sur isolant

Plusieurs techniques d’isolant sont possibles dont celle avec enduit. Dans ce cas, l’isolation est fixée à l’aide de chevilles ou bien collée sur la façade de l’habitation.

L’isolation est recouverte d’une première couche d’enduit puis d’une seconde. Un enduit de finition est appliqué en dernier. Cette technique, simple à réaliser, est la plus répandue.

Isolation avec bardage

Dans le cadre d’une isolation avec bardage, une ossature en métal est fixée sur le mur extérieur pour servir de support à l’isolation. L’isolant est ensuite posé puis un bardage recouvre l’ensemble pour un rendu plus esthétique.

Le bardage, qui se présente sous forme de planches, peut être fabriqué en divers matériaux : du métal, du bois, de l’ardoise, du béton…

Précautions et bonnes pratiques

Peu importe la technique d’isolation choisie, il est essentiel de respecter des conditions de sécurité et de faire appel à un artisan qualifié pour effectuer les travaux. Il faut veiller à ne pas recouvrir les conduits de ventilation.

De plus, chaque procédé d’isolation thermique doit bénéficier d’un agrément l’ATE (Agrément technique européen). Cette technique est recommandé sur les façades humides ou abîmées.

Quel est le coût d’une isolation extérieure ?

Le prix de l'isolation extérieure dépend de nombreux critères et il est donc difficile d’estimer le coût des travaux.

Tout d’abord, une isolation sous bardage est plus onéreuse qu’une isolation sous enduit. Ensuite, il faut tenir compte de la surface de l’habitation à isoler et de ses spécificités et de l’isolant choisi. La laine de verre est l’isolant le moins cher, environ 7 €/m² tandis que la laine de coton est la plus chère, environ 23 €/m². Enfin, le tarif appliqué par l’artisan a son impact dans le coût total des travaux.

Les aides financières disponibles pour l’isolation extérieure

Crédit d’impôt et subventions

Depuis plusieurs années, le Gouvernement français encourage les ménages à faire des travaux de rénovation énergétique. Dans cette optique, des aides financières sont accordées.

MaPrimeRénov est la principale aide pour financer des travaux visant à améliorer les performances énergétiques d’un logement.

L’éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul accordé aux personnes qui effectuent des travaux visant à réduire les dépenses énergétiques de leur habitation. Il est très important de faire les demandes d’aide avant de débuter les travaux et de faire appel à un artisan certifié RGE pour en bénéficier.

Conditions d’éligibilité

Comme indiqué sur le site du ministère de l’Economie, des Finances de la Souveraineté industrielle et numérique, MaPrimeRénov’ est une aide « accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logements, construit depuis au moins 15 ans ».

Elle est attribuée aux ménages intermédiaires, modestes et très modestes. L’éco-PTZ est attribué sans condition de ressources à « toutes les personnes physiques et les sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique. Par ailleurs, le logement doit « être déclaré comme résidence principale ou destiné à l’être et être une maison ou un appartement achevé depuis plus de deux à la date du début des travaux ».

L’isolation des murs par l’extérieur est une opération complexe qui doit être réalisée par des professionnels expérimentés dans le but de rendre une habitation plus agréable à vivre et moins gourmande en énergie.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Quel est le meilleur isolant pour l’extérieur de maison ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires