Comment réagir en cas d’odeur de gaz ?

Quand vous sentez une odeur de gaz au sein de votre habitation, cela peut vous sembler inquiétant à juste titre. Cette odeur peut être provoquée par un dysfonctionnement d’un appareil fonctionnant au gaz ou d’une fuite. Pour votre sécurité, il faut connaitre les bons gestes et le comportement à adopter. Voici comment vous devez réagir en cas d’odeur de gaz !

Gros Plan D'un Bruleur De Gaz D'une Gazinière Allumé
© istock

Comment reconnaitre une odeur de gaz ?

Le gaz naturel, lors de son extraction, ne présente aucune odeur spécifique, il est en effet incolore et inodore. En 1946, il a été décidé de donner une odeur au gaz naturel domestique afin d’éviter les risques d’accident liés à une fuite de gaz qui ne serait pas identifiable. Pour ce faire, un additif à base de soufre, le tétrahydrothiophène est ajouté au gaz au moment où celui-ci est injecté dans le réseau de distribution.

L’odeur est semblable à celle de l’œuf pourri, elle est très désagréable et incommodante, et comme elle interpelle les occupants, elle permet de les alerter en cas de problème. Cet indice est le signal qui laisse penser qu’une fuite de gaz est certainement présente dans leur environnement.

Une concentration minime de 1 % suffit pour que cette odeur soufrée soit détectable dans l’air ambiant. C’est ainsi que les habitants peuvent repérer tout de suite un dysfonctionnement ou une fuite de gaz.

Bon à savoir :
En 1932, la société Butagaz avait décidé de parfumer son gaz avec une odeur proche de celle du jasmin. Comme la senteur était très agréable, il était plus difficile de repérer une fuite de gaz. C’est pourquoi cet additif a été remplacé par un autre qui est en effet bien plus nauséabond, mais redoutablement efficace.

Autres signaux pouvant vous alerter : si l’odeur dégagée est certainement le repère le plus évident, sachez qu’il en existe d’autres, car le gaz entraîne des répercussions sur votre état de santé, c’est le cas :

  • d’une grande fatigue brutale ;
  • de maux de tête répétés ;
  • des nausées.
À savoir :
Ces maux restent passagers et sans gravité tant que vous respirez un mélange de gaz et d’air. Il faut cependant en tenir compte, car ils peuvent être le signal d’une fuite de gaz. Le but étant de réagir rapidement et de remédier à la fuite pour éviter l’explosion qui pourrait être déclenchée par une étincelle.

Odeur de gaz : quelles sont ses origines ?

Le comportement que vous allez adopter face à une odeur de gaz dépend essentiellement de la cause de celle-ci et de sa dangerosité. Elle peut avoir deux origines.

1 - Un branchement défectueux

C’est certainement la situation qui est la plus délicate et la plus difficile à traiter, la fuite provient dans ce cas d’un branchement de gaz qui est mal fait ou endommagé.

En règle générale, il s’agit d’un joint qui n’assure pas l’étanchéité et qui de ce fait laisse passer du gaz même si c’est en quantité infime.

Parfois, c’est carrément l’installation qui n’est pas sécurisée à cause d’une soudure de mauvaise qualité par exemple. Il faut savoir que dans ce cas, l’odeur est extrêmement présente et exige une alerte immédiate.

2 - Un appareil défectueux

Dans d’autres cas, le problème provient d’un appareil qui laisse passer les molécules de gaz sans les avoir brûlées avant. C’est le cas par exemple sur une gazinière ancienne dont les brûleurs sont en mauvais état.

Il suffit qu’un soit trop vieux et endommagé pour provoquer ce phénomène. De faibles quantités de gaz s’échappent alors et provoquent une odeur qui vous met en alerte.

Quel comportement en cas d’odeur légère ?

Si l’odeur de gaz reste diffuse et très légère, sachez qu’il faut cependant réagir très rapidement. Cela peut en effet entraîner des conséquences importantes si cette odeur de gaz perdure dans le temps. C’est le cas par exemple si un feu se trouve à proximité.

Il faut alors adopter de bons réflexes :

  1. Il est absolument indispensable d’ouvrir les fenêtres, cela évite au gaz de se concentrer en un endroit seulement. En ouvrant les portes et les fenêtres, vous faites entrer de l’air pur qui va ainsi diluer le gaz et diminuer de ce fait la dangerosité du gaz.
  2. Vous ne devez pas vous servir d’un appareil électrique, d’une allumette ou d’un briquet qui peuvent déclencher un incendie.
  3. Sortez de la pièce et n’oubliez pas de couper les arrivées de gaz si vous le pouvez dès que vous ressentez une odeur suspecte.
  4. Prévenez tout de suite le service d’urgence sécurité gaz en appelant le numéro vert suivant : 0800 47 33 33. C’est un numéro gratuit qui offre la possibilité de mettre en œuvre l’intervention d’un technicien GRDF qui prendra toutes les mesures nécessaires après avoir déterminé l’origine de la fuite et sa dangerosité.

Les mesures préventives :

Il faut absolument veiller au bon entretien des appareils et du branchement du gaz. Vous devez ainsi faire réaliser une révision au minimum une fois par an de votre chaudière et autres appareils fonctionnant au gaz. Vous évitez ainsi les risques d’endommagement de ces appareils et vous écartez le risque de fuite éventuel.

À savoir :
L'entretien de la chaudière est obligatoire une fois par an. Le technicien qui interviendra sur votre installation, vous remettra un certificat pour votre assurance attestant de celui-ci.

Quel comportement en cas d’odeur forte ?

Si l’odeur est vraiment très forte et si en plus vous détectez un sifflement, vous pouvez supposer que la fuite de gaz est très importante. Il faut alors intervenir très vite et effectuer les gestes qui s’imposent.

Gardez votre calme

Garder son calme n‘est pas forcément possible, mais il faut absolument essayer de conserver une attitude calme qui permet de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Si l’odeur est vraiment très accommodante, il est inutile de prendre des décisions hâtives et d’allumer des appareils qui peuvent s’avérer de véritables bombes à retardement. C’est le cas du téléphone ou des interrupteurs par exemple.

Faites sortir les occupants de l’habitation

Il est impératif, quand l’odeur est très forte, de faire sortir les occupants du logement. Il faut alors essayer de laisser la porte ouverte si possible, cela permet de diluer la quantité de gaz dans la pièce ou dans le logement. Il est vraiment impératif de faire sortir les habitants, mais également les animaux domestiques.

Important :
C’est une précaution indispensable pour ne pas bloquer l’intervention des urgences.

Appelez les urgences grâce à votre téléphone portable, mais de chez un voisin

Dès que vous êtes à l‘abri dehors ou chez un voisin, appelez vite les urgences pour que le professionnel puisse tout de suite intervenir et réparer la fuite qui est à l’origine de cette odeur nauséabonde.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Comment réagir en cas d’odeur de gaz ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires