Pittosporum : variétés, culture et entretien

Le pittosporum est un petit arbuste au port très élégant. Il présente un beau feuillage persistant et parfois panaché et il se couvre de charmantes petites fleurs au moment du printemps. Il peut être planté en haie, mais également en bac à rentrer l’hiver dans les régions les plus froides. Voici comment planter et entretenir cet arbuste !

Pittosporum dans un jardin
© istock

Le pittosporum :  qu’est-ce que c’est ?

Le pittosporum est un arbuste qui peut atteindre entre 1 et 3 mètres de hauteur et un diamètre de 0.80 à 2.50 mètres. Suivant les espèces, son port présente une forme arrondie, en dôme, étalée ou en colonne. Son feuillage persistant est allongé et simple et parfois les bords sont légèrement arrondis. Il se décline dans différentes teintes du vert brillant au pourpre ou encore un gris vert panaché de crème. Les feuilles dégagent des parfums d’anis ou d’agrume quand on les froisse.

Il s’épanouit au printemps en présentant des petites fleurs de forme tubulaire pourpre ou crème desquelles s’échappent des senteurs de vanille ou de fleur d’oranger.

Il résiste à des températures basses allant de -4 °C à -12 °C selon les espèces. Il peut être planté en haie, en rocaille, en massif ou en topiaire.

À savoir :
Dans les régions très froides, il est préférable de les cultiver en bac que vous pouvez mettre à l’abri l’hiver.

Les différentes variétés

1. Le pittosporum tenuifolium

Il présente une forme conique et peut aller jusqu’à 6 mètres de hauteur, ses feuilles à bord ondulé présentent une teinte d’un joli vert brillant. Ses petites fleurs pourpres en étoiles sont très jolies. Il résiste aux températures basses jusqu’à -7 °C.

2. Le pittosporum Variegatum

Sa forme est également conique et son feuillage est panaché vert et crème. Ses fleurs solitaires sont en forme d’étoiles de couleur pourpre tellement foncée qu’elles semblent presque noires. Sa hauteur se limite à trois mètres et il résiste à -7 °C.

3. Le pittosporum Mahiii

Il est également de forme conique et de 3 mètres de hauteur, son feuillage aux bords ondulés et d’un beau vert clair brillant. Ses fleurs sont d’un pourpre très foncé avec des étamines jaune d’or et il résiste jusqu’à -7 °C.

4. Le pittosporum Elisabeth

Il présente une forme arrondie buissonnante et il peut atteindre au maximum deux mètres de hauteur. On aime son feuillage panaché blanc rosé et vert gris qui devient rouge en hiver. Ses fleurs sont d’un violet profond tirant sur le noir avec des étamines jaunes. Il supporte les gelées jusqu’à -10 °C à condition qu’elles ne durent pas.

5. Le pittosporum Golf Ball

Le pittosporum Golf Ball est une variété naine qui ne dépasse pas un mètre de haut à la forme arrondie. Son feuillage est vert olive à bords ondulés. Ses fleurs sont d’un blanc violacé et il supporte jusqu’à -10 °C.

6. Le pittosporum Tobira

C’est un arbuste à la forme buissonnante qui peut aller jusqu’à 4 mètres de hauteur et qui présente des feuilles persistantes vert foncé et vert clair dessous. Ces fleurs sont blanc crème et ensuite elles sont remplacées par des fruits rouges en hiver. Il résiste jusqu’à -12 °C.

7. Le pittosporum Nana

Il présente une croissance lente et ne dépasse pas un mètre de hauteur, les feuilles persistantes sont d’un vert olive brillant. Ses fleurs blanches présentent une forme d’étoile et son parfum évoque la fleur d’oranger. Des fruits rouges les remplacent en hiver. Il ne supporte pas les températures en dessous de -12 °C.

La plantation du pittosporum

Où planter le pittosporum ?

Il est préférable de planter le pittosporum dans un endroit ensoleillé à mi-ombre. Dans les régions où le froid sévit en hiver, abritez-le des vents forts en le plaçant contre un mur au sud ou cultivez-le en bac. Côté sol, il préfère les sols bien drainés et pas trop calcaires, mais il n’est cependant pas très exigeant et il s’accommode de tous les sols ordinaires.

À quel moment plantez-vous votre pittosporum ?

Le plus simple est de planter cet arbuste entre mars et avril, mais si vous vivez dans une région peu froide, il est possible également de le planter au début de l’automne en septembre-octobre.

Comment se déroule la plantation du pittosporum ?

La plantation en pleine terre

  • Faites tremper la motte dans un récipient rempli d’eau.
  • Creusez un trou qui représente deux fois le volume de la motte et ameublissez la terre en profondeur.
  • Mélangez la terre que vous avez retirée avec un bon terreau de feuilles ou du compost mûr. Ajoutez des billes d’argile, des graviers ou des cailloux pour assurer le drainage surtout si le sol est compact.
  • Placez la motte pour que le haut soit au même niveau que le sol. Comblez avec votre mélange et tassez bien. L’objectif est d’éviter les poches d’air au niveau des racines.
  • Arrosez de manière généreuse et paillez ensuite pour éviter la pousse des mauvaises herbes et pour limiter l’évaporation de l’eau.

La plantation en bac

  • Comme dans la situation précédente, mettez votre motte à tremper dans l’eau.
  • Prenez un bac avec des trous mesurant environ de 30 à 40 cm de diamètre. Cela dépend évidemment de l’évolution de la plante suivant la variété que vous avez sélectionnée.
  • Placez un lit de billes d’argile ou de gravier dans le fond du pot, recouvrez avec un voile pour que le terreau ne puisse pas boucher les trous à force d’arrosage.
  • Utilisez un terreau spécial plantes méditerranéennes ou un mélange contenant du terreau, de la terre de jardin et du sable grossier.
  • Positionnez la motte et comblez ensuite avec votre mélange.
  • Arrosez abondamment et mettez un paillis végétal destiné à limiter l’évaporation de l’eau et les arrosages.

L’entretien du pittosporum

L’arrosage de la plante en pleine terre doit être régulier durant les premiers mois et surtout durant l’été suivant la plantation. Ensuite, vous l’arrosez une fois par semaine durant l’été.

L’arrosage de la plante en pot est différent : vous l’arrosez une à deux fois par semaine d’avril à août et une à deux fois par mois durant l’hiver.

La fertilisation est également une étape importante. Si vous avez fait une plantation en pleine terre, apportez du compost à l’automne ou à la fin de l’hiver. En pot, les apports en engrais liquide sont recommandés une fois par mois entre mars et août.

En hiver, vous le protégez en paillant les pieds en pleine terre et en recouvrant les parties aériennes avec un voile d’hivernage. En pot, rentrez-le durant la saison froide dans un endroit lumineux et non chauffé.

La taille du pittosporum

En principe cet arbuste n’a pas besoin d’être taillé, vous pouvez cependant procéder à une taille légère pour conserver sa jolie forme. Il conservera ainsi un port bien compact. Vous taillez seulement les rameaux et l’extrémité de ces derniers une fois la floraison terminée. Profitez-en pour supprimer les branches mal orientées ou déjà mortes.

Vivre Mieux

1270

Aucun commentaire à «Pittosporum : variétés, culture et entretien»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires