Plante carnivore qui noircit : que faire ?

Vous aimez prendre soin de votre plante carnivore, mais à votre grande stupeur, vous observez le noircissement de ses feuilles. Une situation qui vous préoccupe, car vous n’en connaissez pas les causes. De ce fait, difficile d’appliquer un traitement spécifique que ce soit sur une espèce Drosera, Dionaea ou Pinguicula.

plante carnivore fermée
© istock

Pourquoi des feuilles noires apparaissent sur votre plante carnivore ?

Tout d’abord, il faut savoir que les causes sont multiples et en fonction du problème, vous n’avez pas forcément raison de vous inquiéter. En effet, les fleurs flétrissent de manière périodique et donc il est tout à fait normal d’observer la présence de feuilles noires. Cependant, un problème de croissance peut également survenir et des changements biologiques importants surviennent entraînant une perte de vitalité.

Pour être certain que votre plante carnivore soit en bonne santé, nous allons vous donner plusieurs pistes de réflexion pour que vous puissiez remédier à ce problème.

Le cycle de vie des végétaux

Une plante carnivore est avant tout un végétal et de ce fait elle dispose de son propre cycle de vie, comme c’est le cas pour les autres plantes. Donc, les feuilles vont naturellement se former, croître et flétrir lorsqu’elles sont en fin de vie. Cela se traduit par une surface noire et vous n’avez aucune raison de vous inquiéter, car c’est un cycle tout à fait naturel pour votre plante carnivore.

Si tel est le cas, vous observerez un flétrissement progressif et donc vous n’avez qu’une ou deux feuilles concernées par le phénomène.

En parallèle, vous remarquez la formation d’une nouvelle génération de feuilles. Cette situation confirme qu’il n’y a pas de problème sous-jacent, car il s’agit tout simplement du cycle de vie de votre plante carnivore. Pas d’intervention, sauf si c’est une majorité de feuilles qui meurt simultanément, sans l’observation d’une nouvelle production.

Connaissez-vous la période de dormance ?

Pendant la période hivernale, les plantes vertes connaissent une période de dormance. Un cycle bien connu des professionnels et sachez que les plantes carnivores n’échappent pas à cette règle. Un repos végétatif absolument nécessaire afin de se régénérer pendant la saison fraîche.

Il s’agit d’un cycle organique naturel se déroulant sur une période de quatre semaines lorsque les températures sont comprises entre 0 et 8°. Durant ce laps de temps, il n’est pas rare de constater l’apparition de feuilles noires.

Attention :
Il est inutile retirer les feuilles noires, car elles ne sont absolument pas mortes. Elles sont en période de dormance.

Surtout, ne touchez pas à votre plante et attendez que les températures remontent. Néanmoins, si vous sentez une odeur désagréable ou si la texture de la feuille est devenue molle, alors il y a fort à parier qu’elle ne repartira pas pendant la période printanière. Nous vous conseillons d’attendre la fin de la période de dormance pour vérifier si votre inquiétude se confirme.

La présence de feuilles noires sur votre plante carnivore à cause du stress

Sans vous en rendre compte, votre plante connaît peut-être une période de stress entraînant le noircissement des feuilles. Une situation qui s’explique à cause d’un emplacement inapproprié. Peut-être que le végétal reçoit trop de lumière ou au contraire pas assez. Il suffit alors de déplacer votre plante carnivore dans un environnement plus approprié.

La présence de nombreux objets à proximité peut également être une source de stress. Même constat lorsqu’il y a trop de personnes, entraînant une atmosphère stressante pour votre plante. Ce sont parfois des éléments anodins, comme le simple fait qu’un rideau bouge à cause d’un courant d’air. La meilleure solution reste encore une fois de la déplacer dans un endroit plus calme dans lequel elle ne sera plus sollicitée.

Enfin, n’effectuez pas de rempotage lorsque les feuilles commencent à noircir, car votre geste bienveillant risque d’accroître le stress de votre plante carnivore. La patience reste de mise en attendant que la situation se stabilise.

Vérifiez l’alimentation de votre plante carnivore

Le principe d’une plante carnivore est de capturer les insectes en vue de les digérer. Mais il lui est parfaitement possible de procéder à une consommation des insectes morts. Comme pour les êtres humains, elle a besoin d’une alimentation adaptée en fonction de ses besoins nutritionnels. De votre côté, n’intervenez pas dans le processus d’alimentation sous peine de la perturber. Même si la situation vous paraît amusante, n’introduisez pas plusieurs pièges simultanément.

Adaptez la luminosité en fonction de votre plante

Pour rester en bonne santé, la lumière est un élément vital. Pour déterminer le bon dosage, il faut connaître la variété de votre plante carnivore. Certaines espèces ont besoin d’une quantité importante de lumière, c’est-à-dire un ensoleillement d’environ 12 heures par jour.

Pour être certain de l’apport en lumière, nous vous conseillons d’observer ses couleurs. Si le noircissement commence à apparaître sur les rebords de la feuille, c’est un signe que la quantité de lumière n’est malheureusement pas suffisante.

Attention au terreau que vous utilisez

Naturellement, la plante carnivore se développe dans un sol pauvre en nutriments. Si vous désirez utiliser un terreau, faites attention sur la qualité de celui-ci et orientez-vous uniquement vers un produit ne contenant pas de nutriments. La sphaigne morte reste un choix de premier ordre, notamment lorsqu’elle est couplée avec un agent drainant.

Maintenez un sol humide

Les plantes carnivores auront un développement plus prolifique lorsqu’elles disposent d’un sol humide. Pour satisfaire ses besoins, il est préconisé de mettre en place une soucoupe remplie d’eau en dessous de votre pot. Lorsque vous l’arrosez, concentrez le versement de l’eau sur le bas de la plante pour éviter tout contact avec le substrat. De préférence, privilégiez de l’eau distillée ou de l’eau de pluie. Enfin, limitez les apports pendant la période de dormance.

Prendre soin de sa plante carnivore

Comme nous venons de le voir, il existe de multiples raisons expliquant l’apparition des feuilles noires. N’entreprenez pas plusieurs actions simultanément, mais agissez progressivement et attendez patiemment pour constater une amélioration. Il n’est pas recommandé de couper systématiquement les pièges noircis, mais c’est une solution envisageable pour éviter le développement de la moisissure.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «Plante carnivore qui noircit : que faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires