Comment planter un arbre de grande taille ?

Les jardiniers pressés s’orienteront plus facilement vers un arbre de grande taille. Des végétaux de plusieurs années avec une hauteur comprise entre 3 m et 20 m. Ainsi, vous profitez immédiatement de son aspect décoratif et de sa fructification. Néanmoins, des précautions s’imposent pour réussir sa plantation.

Grand Arbre Planté Dans Une Clairière
© istock

À quel moment est-il judicieux de planter un arbre de grande taille ?

La période de plantation reste directement dépendante du type de végétal et bien évidemment de son mode de conditionnement.

Si vous avez opté pour des arbres caducs, vous les trouverez majoritairement en racines nues. De ce fait, vous les replantez uniquement lorsqu’ils sont en repos végétatif entre la période automnale et la sortie de l’hiver. Plus précisément entre le mois d’octobre et le mois de mars. Ainsi, votre terrain n’est pas saturé en eau et le risque de gel reste grandement limité.

Lorsqu’il s’agit d’un arbre à feuillage persistant, son acquisition s’effectue principalement en motte. Il est donc recommandé de le replanter entre le début du mois de septembre et au début du mois de novembre ou entre la fin du mois de mars et la fin avril.

Bon à savoir :
La plupart des arbres de grande taille peuvent être achetés en containers et c’est un avantage indéniable, car vous avez la possibilité de les replanter à n’importe quel moment de l’année. Cependant, nous vous conseillons d’éviter les périodes de fortes chaleurs et de gel.

Comment gérer la plantation d’un arbre de grande taille ?

Si vous n’avez pas la logistique nécessaire, négociez la livraison de l’arbre. Une option parfaitement valable lorsque vous faites votre achat dans une pépinière à proximité de chez vous.

Lorsque le végétal arrive sur votre terrain, munissez-vous d’une remorque ou d’une brouette suffisamment solide pour le déplacer. Dans le cas contraire, il faudra le faire rouler jusqu’à l’endroit approprié.

Pour commencer la plantation, vous réalisez un trou en respectant les dimensions préconisées par le professionnel. Elles sont directement dépendantes de l’espèce et de la taille du végétal.

En surface, vous conservez une terre de qualité. Tapissez le fond du trou avec un engrais de corne broyée, puis vous déposez votre arbre à l’intérieur de celui-ci. Pour vous assurer que l’opération a été réalisée correctement, veillez à ce que la base du tronc s’aligne parfaitement avec le niveau d’origine de votre sol.

Cependant, il est inutile de retirer le grillage ou la toile de jute, car ce sont des matières biodégradables. Rebouchez méticuleusement le trou et s’il vous manque de la terre, complétez avec du fumier décomposé.

Conseil :
Pendant 24 à 36 mois, nous vous préconisons l’usage des tuteurs, de part et d’autre de votre trou. Au tronc, vous utilisez une traverse pour les relier à mi-hauteur. L’ensemble sera solide si vous faites usage d’un collier spécifique pour le tuteurage. Vous le réglez progressivement par rapport à la croissance de votre arbre.

L’entretien nécessaire après la plantation d’un arbre de grande taille

Taille Un Grand Arbre
© istock

Pendant les 15 premiers jours, vous arrosez trois à quatre fois votre arbre. Puis nous vous recommandons un arrosage en une seule fois et en grande quantité. C’est-à-dire une fois par semaine.

Pendant la période hivernale, ne rajoutez pas de l’eau, car le gel risque d’endommager le végétal. Vous reprendrez votre arrosage régulier au début du printemps.

Important :
Cependant, les apports en eau devront forcément être ajustés durant une période de sécheresse.

Concernant la quantité d’eau, suivez les recommandations du professionnel selon votre arbre et la taille de celui-ci. Bien évidemment, vous tenez systématiquement compte des conditions météorologiques. En respectant ce principe, le végétal sera dans les meilleures circonstances pour s’épanouir, ce qui se traduira par un allongement des racines.

Avec le temps, la cuvette d’arrosage risque de se déformer. Pas d’inquiétude, vous la retravaillez pour lui donner sa forme initiale. Lorsque de mauvaises herbes font leur apparition sur le paillage de l’arbre, prenez le temps de les retirer.

Une inspection visuelle et régulière s’impose pour examiner l’état sanitaire de l’arbre. Profitez-en pour contrôler le collier de serrage pour limiter la dégradation de l’écorce.

En appliquant tout de suite nos astuces et en tenant compte des spécificités de la plante, votre arbre s’épanouira pour votre plus grand plaisir.

Vivre Mieux

1258

Aucun commentaire à «Comment planter un arbre de grande taille ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires