12 plantes à ne jamais mettre dans une chambre

Dans une chambre à coucher, certaines plantes sont les bienvenues en raison de leurs bienfaits sur la santé. En revanche, quelques variétés sont à proscrire en raison de leur parfum entêtant ou de leur toxicité. Découvrez toutes les plantes à ne jamais mettre dans une chambre.

Plantes Chambre
© istock

Peut-on mettre des plantes d’intérieur dans une chambre ?

Dans une chambre à coucher, il est généralement déconseillé de placer des plantes. Pendant la nuit, les végétaux respirent en absorbant de l’oxygène et rejettent du dioxyde de carbone. Cependant, les volumes de CO2 rejetés par les plantes restent très faibles, et ne représentent aucun danger pour l’homme.

Vous ne courez aucun risque à installer des plantes dans votre chambre, à moins de créer une atmosphère digne d’une jungle exotique. Pensez à bien choisir les variétés (certaines sont dangereuses) et à rester raisonnable sur le nombre. Restreignez-vous à une ou deux et éloignez-les du lit, si cela est possible.

Les plantes à ne pas mettre dans une chambre

Le jasmin et la gardénia

Dans un espace de sommeil, il est préférable d’éviter les plantes trop odorantes telles que le jasmin et la gardénia. Leur parfum peut entraîner des troubles du sommeil, surtout si vous placez les végétaux près de votre lit.

Les tulipes

Un bouquet de tulipes est le bienvenu dans une maison. Toutefois, il est plus judicieux de le placer dans une pièce de vie comme le salon. Mieux vaut éviter la tulipe dans la chambre à coucher.

Le mimosa et la clématite

Le mimosa s’épanouit davantage dans les espaces aérés et lumineux. Placez votre bouquet dans une pièce comme le salon et évitez de préférence la chambre.

De la même manière, la clématite reste l’apanage des espaces clairs et lumineux. Pour son développement, préférez une pièce avec une grande ouverture et oubliez la chambre.

Les plantes aromatiques

Pratiques pour assaisonner les plats, les plantes aromatiques trouvent naturellement leur place au sein de la cuisine. Leur présence dans une pièce intime telle que la chambre n’est pas souhaitable. Par exemple, la menthe est une herbe aromatique qui dégage de fortes odeurs qui peuvent perturber le sommeil.

Le narcisse

Le parfum du narcisse s’avère prégnant. Afin que l’odeur ne perturbe pas votre sommeil, il est préférable de ne pas mettre cette fleur dans votre espace nuit.

La lavande

La lavande, oui, mais à condition de la tenir éloignée du lit. Vous pouvez placer un pot dans votre chambre mais afin de ne pas être incommodé par la forte odeur, il est préférable de laisser de la distance entre votre chevet et la plante.

Le lierre anglais

Il ne s’agit plus ici d’odeur dérangeante, mais de véritable danger. Bien que très décorative, cette plante grimpante est à proscrire dans une chambre à coucher.

La toxicité du lierre anglais peut engendrer des problèmes graves. Ses symptômes sont nombreux : irritation de la peau, gorge brûlante, dermatite, éruption cutanée, ataxie et fièvre. Si vous avez des enfants en bas âge à la maison ou des animaux domestiques, mieux vaut éviter cette plante.

L’orchidée

Particulièrement esthétique, l’orchidée sublime un intérieur et lui ajoute une note de chic. Si la plante trouve sa place dans un salon ou une salle à manger, en revanche elle n’est pas conseillée dans une chambre à coucher. En effet, les orchidées peuvent causer des réactions cutanées chez certaines personnes. En plus, elles ont besoin de soins méticuleux pour pousser.

Le philodendron

Le philodendron contient des cristaux d’oxalate de calcium, qui sont toxiques pour les hommes et les animaux domestiques. En cas d’ingestion, vous pouvez développer une éruption cutanée avec démangeaisons, gonflements de la bouche et du tube digestif.

Les philodendrons sont fortement déconseillées si vous avez un animal de compagnie à la maison. Très toxique pour les chats et les chiens, la plante provoque des spasmes, crises et douleurs.

Le caladium

Cette plante décorative très populaire ne doit pas être mise dans une chambre. Toutes ses parties sont malheureusement toxiques pour les humains et les animaux.

En cas d’ingestion, des brûlures et gonflements de la lèvre et de la langue sont possibles. Parfois, le caladium bicolore bloque les voies respiratoires et peut entraîner la mort dans le pire des cas.

Le poinsettia

Très populaire au moment des fêtes de Noël, le poinsettia est à bannir dans une chambre. Cette plante colorée possède une sève laiteuse qui contient des toxines mauvaises pour les hommes et les animaux de compagnie. En cas d’ingestion, des complications de santé peuvent survenir.

Les plantes à privilégier dans une chambre

Dans une chambre, certaines plantes sont les bienvenues à l’image du cactus. Parce qu’il rejette de l’oxygène la nuit et du CO2 le jour, il a toute sa place au sein de votre coin nuit. En plus, il nécessite peu d’entretien – pratique si vous n’avez pas la main verte.

De son côté, la plante dépolluante a des vertus sur la santé. Elle absorbe les polluants situés dans votre intérieur émis par les peintures, le mobilier ou la moquette. La plante dépolluante purifie l’air de votre chambre de ces émissions toxiques.

Par exemple, vous pouvez introduire un ficus, un chlorophytum ou un dragonnier dans votre chambre. Ces plantes absorbent une partie du formaldéhyde, une substance dangereuse pour la santé. Quant au dragonnier, il permet de venir à bout du monoxyde de carbone, un polluant mortel.

Appelé aussi « fleur de lune », le spathiphyllum a pour avantage d’absorber certaines émanations dues aux peintures fraîches. Mais attention, si elle ne présente aucun danger pour l’homme, en revanche elle est à proscrire dans votre intérieur si vous avez des compagnons à quatre pattes.

Comment s’occuper des plantes dans sa chambre ?

Pour avoir de belles plantes vertes dans sa chambre, il convient de s’en occuper. De prime abord, il est nécessaire de laisser les volets ouverts pendant la journée afin que les plantes puissent bénéficier d’un peu de lumière. Aérez régulièrement afin d’améliorer la qualité de l’air intérieur, et ajouter de l’oxygène à vos plantes.

Veillez également à nettoyer votre chambre avec des produits d’entretien écologiques. C’est un geste à appliquer pour les plantes mais aussi pour votre santé.

Enfin, prenez l’habitude de nettoyer souvent la terre pour éviter la prolifération de la moisissure. Effectivement, les personnes asthmatiques et allergiques sont sensibles à ce genre de choses et peuvent développer des crises.

Vivre Mieux

1332

Aucun commentaire à «12 plantes à ne jamais mettre dans une chambre»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires