Comment repiquer les endives ?

Les endives présentent une particularité qui est celle de la culture à retardement. On entend par là que l’endive peut stocker les ressources, dont elle a besoin, dans sa racine pour se développer à nouveau. C’est grâce à ce phénomène que vous pouvez ensuite cueillir vos endives en hiver. Cependant pour cela il est nécessaire d’arracher les pieds et de les repiquer dans des conditions similaires à celles du printemps. Explications !

culture de l'endive
© istock

Carte d’identité de l’endive

L’endive est une sous-variété de la chicorée amère, Cichorium intybus var. folosium, ce qui lui vaut l’appellation de chicon dans le nord de la France. Vous retrouvez également une plante du même type surnommée la vraie endive, dont le nom botanique est Cichorium endivia.

Cette plante herbacée et bisannuelle présente de nombreuses feuilles. Il faut attendre la deuxième année pour que cette plante fleurisse et se reproduise par le biais de ses graines. Les fleurs de l’endive sont d’un joli bleu pâle. La racine de l’endive ressemble plus à celle du panais et de la carotte qu’à celle des salades classiques puisque c’est une racine pivot épaisse et forte.

Elle est cultivée comme une plante annuelle et vivace du fait que seules les feuilles sont comestibles. Vous avez cependant la possibilité de laisser quelques pieds en place pour qu’ils fleurissent afin de récupérer les graines.

La chicorée amère était consommée depuis très longtemps sous la forme de feuilles vertes. Il faut ensuite attendre le milieu du XIXe siècle pour que l’on adopte la culture à l’abri de la lumière, qui s’appelle le forçage. Elle se fait en différentes étapes, mais elle n’est pas très compliquée pour autant. Les étapes sont : le semis, la première récolte après un temps de culture classique, l’habillage de la racine et ensuite le forçage. Toutes ces étapes sont assez simples, mais peuvent sembler contraignantes.

À noter :
L’endive aime les sols humifères et elle est cultivée de préférence dans un lieu exposé au soleil. Elle est très résistante au froid.

Elle se consomme de deux manières : cuite ou crue. Ce légume présente certains atouts : il est riche en fibres, en vitamines B9 et en potassium. Elle possède également de l’inuline dans sa racine en grande quantité. Ce sucre très particulier constitue une aide appréciable dans la gestion des personnes diabétique. Elle permet également le développement des bonnes bactéries au niveau de l’intestin.

À quel moment et comment repiquer l’endive ?

Vous réalisez le semis des endives durant le printemps, quand le sol est bien réchauffé et sa température d’au moins 10 °C. Le sol doit être bien ameubli et riche, vous amendez le sol si nécessaire au moins un an avant de semer les endives. Il faut semer en pleine terre dans des sillons peu profonds et des lignes espacées de 30 cm.

Ensuite, vous recouvrez le semis d’une couche de terre fine, vous tassez et vous arrosez. Sachez que les semis peuvent également être effectués en pot avec un minimum de 3 cm de profondeur. Les plantules apparaissent dans les 5 à 10 jours suivant le semis.

Quand les premières feuilles apparaissent sur les plants, vous ne gardez qu’une feuille tous les 20 à 30 cm. Il est indispensable de procéder à un arrosage régulier durant cette période.

Si cette première étape est aussi importante, c’est parce que c‘est le moment où les racines se développent et font le plein d’éléments nutritifs. Plus elles s’épanouissent, plus les endives obtenues présentent une taille conséquente et plus elles ont de goût.

Bon à savoir :
Les variétés hybrides ont besoin d’obscurité seulement alors que les variétés non hybrides, les endives traditionnelles, sont forcées dans la terre.

L’arrachage

C’est en automne qu’intervient l’arrachage. Il faut compter environ 170 jours après le semis pour avoir une idée plus précise du moment conseillé. Il est alors nécessaire de les laisser sur le sol à l’ombre durant 10 jours, même si le froid ou la pluie sont bien installés.

Cette étape est indispensable pour que le bourgeon soit mature. Il faut supprimer les racines qui sont blessées, abimées, mal développées et les plus petites pour ne garder que des racines de 4 cm de diamètre au moins.

Vous procédez ensuite à l’habillage des racines. Cela consiste à couper les feuilles à deux cm du collet et ensuite les racines pour ne garder que 20 cm. Vous récoltez les feuilles vertes à condition que ce ne soit pas durant la première étape de culture quand les racines sont encore trop jeunes et petites.

Bon à savoir :
Si ce travail vous semble trop fastidieux, vous pouvez acheter des racines à un producteur, évitant ainsi certaines étapes.

Le repiquage

Vous entreposez les racines que vous avez arrachées au frais et dans un endroit à l’abri de la lumière durant la saison hivernale, de préférence dans un silo contenant du sable humide. Vous pouvez ensuite étaler les repiquages pour récolter les endives durant tout l’hiver. Il est également possible de repiquer les endives tout de suite si vous souhaitez les récolter en janvier.

Cette seconde étape dans la culture des endives est appelée le forçage, car l’endive est alors cultivée l’hiver, durant une période qui n’est pas naturelle.

Le repiquage sous terre

  • Vous allez devoir creuser un sillon faisant 40 cm de profondeur et y installer les racines des endives de manière verticale et bien serrées les unes contre les autres.
  • Comblez les creux avec de la terre afin de les maintenir dans la bonne position. Vous faites ensuite une butte de 20 cm de hauteur sur toute la tranchée. Cette butte doit être constituée de terre ameublie, mêlée à du sable et affinée.
  • Vous n’avez ensuite plus qu’à arroser en pluie fine avant de disposer sur la butte d’une bâche noire horticole. Les racines sont protégées du froid et elles peuvent alors se développer plus précocement.
  • Un paillage très épais peut être ajouté sous la bâche ou les plaques de tôle, permettant ainsi de protéger les plants de la pluie.
À savoir :
Vous devez récolter les endives 60 à 120 jours plus tard.

Le repiquage dans le noir

Les variétés hybrides sont repiquées dans des bacs que vous placez dans l’obscurité totale ou que vous recouvrez d’une bâche les protégeant de la lumière. Les bacs doivent mesurer au moins 20 cm de profondeur. La plantation se fait comme précédemment en laissant le collet hors de terre.

Il faut arroser régulièrement. Le temps de récolte varie suivant la température ambiante qui doit être de 10 à 21 °C, généralement la récolte est réalisée dans les 30 jours suivants.

Vivre Mieux

1265

Aucun commentaire à «Comment repiquer les endives ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires