Comment réussir le drainage d’un jardin humide ?

Il est très difficile de cultiver des légumes ou des fleurs sur un sol trop humide. En effet, les maladies cryptogamiques et le pourrissement des racines sont alors courants. Il est indispensable de procéder à un drainage drastique avant de pouvoir cultiver ce type de sol, voici quelques conseils pour le réussir !

Pelouse qui n'absorbe pas l'eau correctement
© istock

Importance du drainage concernant les sols trop humides

Il est possible qu’un espace de votre jardin soit trop humide, cela provient souvent : de la configuration du terrain qui retient les eaux de ruissellement, d’un terrain argileux, d’une source qui apparait à cet endroit ou parce qu’il se trouve en bordure de rivière.

Un sol trop humide ne tolère que certaines plantes adaptées à ce style de sol : les ajoncs, la prêle ou l’iris d’eau. Mais ce type de sol n’est pas recommandé pour la plupart des végétaux, sensibles aux champignons microscopiques. Évitez de réaliser des plantations sur cette partie du terrain qui n’est pas adaptée à la culture des végétaux sans l’avoir drainé auparavant.

Il faut savoir que pour pouvoir drainer un endroit du jardin, il est nécessaire de permettre à l’eau de s’évacuer par le biais de ce que l’on appelle un point bas. Si vous désirez réaliser le drainage vous-même, c’est possible seulement si la taille de l’endroit à drainer n’est pas trop importante. Dans le cas contraire, faire appel à une entreprise de terrassement est obligatoire.

Comment drainer un jardin humide ?

Le meilleur moyen pour drainer une partie de votre jardin est de creuser des tranchées de 40 à 50 cm de largeur sur 60 cm de profondeur et ensuite de les remplir de graviers en choisissant des graviers fins et grossiers. C’est une opération qui demande beaucoup d’efforts physiques. Il est possible de louer une mini-pelle pour faciliter cette étape.

Les tranchées sont réalisées en partant du point le plus bas et en contrôlant régulièrement la pente qui est comprise entre 0.50 et 1 %. Cette pente doit être légère, mais régulière, elle permet au tuyau draineur d’évacuer l’eau. Il faut donc vérifier au fur et à mesure du travail, la pente à l’aide d’une règle et d’un niveau. C’est la condition indispensable au fonctionnement du drain.

Important :
Il faut prévoir un endroit pour mettre la terre que vous retirez, car elle représente un volume important.

Les différentes méthodes de drainage

Il existe plusieurs processus pour procéder au drainage d’une partie de votre jardin, trop humide.

La technique classique du gravier

La technique la plus classique nécessite de placer plusieurs couches de granulats et graviers. Vous les choisissez dans différentes tailles que vous superposez au-dessus du tuyau collecteur perforé. Vous mettez les graviers les plus gros au fond et les plus fins, au-dessus.

  • Si la terre est limoneuse, argileuse ou sablonneuse, elle risque de colmater le drain que vous allez poser. Vous devez alors commencer par mettre un feutre géotextile qui a pour but de protéger le drain. Ce tissu permet de laisser passer l’eau, mais de filtrer les particules fines, il est fabriqué à base de fibres non tissées. Il doit entourer le tuyau qui collecte l’eau et l’ensemble des granulats que vous avez disposés. Vous le mettez sur les parois de la tranchée que vous avez creusées et ensuite vous la remplissez.
  • Installez ensuite le tuyau collecteur en PVC et perforé.
  • Dans le fond, placez du ballast concassé de 20/40 ou de 30/60 en épaisseur de 30 cm environ, dont 10 cm sous le tuyau et 20 cm au-dessus.
  • Ajoutez ensuite le gravier le plus gros (10/10) en épaisseur de 10 cm environ.
  • Disposez ensuite le gravier le plus fin de 5/15 sur une épaisseur de 5 à 10 cm.
  • Rabattez ensuite le feutre géotextile sur ces épaisseurs de gravillons de manière à les protéger.
  • Recouvrez ensuite avec la terre que vous avez creusée ou du sable grossier, il faut que cette couche reste perméable.

Le principe est simple : les graviers et granulats contenus dans la tranchée captent l’eau et le sol est stabilisé et drainé.

De nouveaux matériaux pour une technique plus simple à appliquer

Il existe sur le marché des matériaux qui facilitent largement le drainage d’un sol en évitant notamment les efforts physiques trop importants. Ces matériaux permettent également de reboucher ensuite la tranchée avec la terre originelle. De ce fait, la mise en place de ce type de drainage est plus rapide.

Ces matériaux entrainent cependant un coût plus élevé que dans la première situation.

C’est le cas des blocs de polystyrène expansé perforés qui s’emboitent par le biais de manchons en PVC. Chaque bloc dispose d’un collecteur central. Ensuite, il faut envelopper cet ensemble d’un feutre géotextile avant de le recouvrir avec la terre que vous avez enlevée pour mettre ces blocs.

Les tubes perforés et gainés avec un manchon constitué de fibres recyclées permettent d’éviter l’éventuel colmatage du tuyau d’évacuation de l’eau. Il filtre en effet automatiquement les particules fines jusqu’à 500 microns ce qui évite de poser un feutre géotextile en plus. C’est une avancée dans ce domaine, mais cela coûte un peu plus cher en évitant cependant que le feutre soit mal posé et n’effectue pas son travail correctement.

Le matériel nécessaire

Vous avez besoin de :

  • Cordeaux
  • D’une pioche de qualité
  • Une pelle
  • Une brouette
  • Graviers et granulats
  • Feutre géotextile
  • Les drains

Faites attention aux volumes de graviers dont vous avez besoin, celui-ci correspond en fait au volume des tranchées que vous avez creusées. Il en est de même au niveau du feutre géotextile.

Choisissez bien le diamètre de vos drains, celui-ci est généralement de 100 mm de diamètre, mais 60 mm ou 80 mm peut être suffisant si le débit d’eau est peu élevé. Il est possible aussi d’utiliser des drains routiers en PEHD, de diamètre 150 mm et à double paroi.

Si vous devez louer une mini-pelle pour transporter ces graviers, vous devez compter 300 euros pour une journée.

Le coût de transport appliqué par les fournisseurs en matériaux est assez cher. Il est donc préférable de prévoir une livraison en une seule fois. Faites attention au poids de charge qui est règlementé, si vous souhaitez transporter le gravier avec une remorque. Il faut prévoir plusieurs trajets selon l’importance de votre projet, car les graviers sont assez lourds. D’autre part, les tuyaux perforés en PVC mesurent généralement 6 mètres.

Vivre Mieux

1265

Aucun commentaire à «Comment réussir le drainage d’un jardin humide ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires