Comment entretenir et nettoyer le jonc de mer ?

Le jonc de mer est un revêtement naturel qui recouvre un sol pour apporter un côté nature et bohème à votre décoration. Il faut cependant connaitre les astuces et les conseils pour l’entretenir plus facilement, explications !

Sol De Salon En Jonc De Mer Très Joli Et Chaleureux, Donne Envie De Se Mettre Pieds Nus
© pinterest

Le jonc de mer : qu’est-ce que c’est ?

Cette fibre naturelle provient d’une plante aquatique appartenant à la famille des graminées. On la retrouve notamment dans les zones marécageuses d’Asie. La plante est récoltée, séchée, filée, puis tissée pour fabriquer des revêtements de sol ou des tapis. Elle présente des avantages :

  1. Elle est capable d’absorber l’humidité et d’assainir l’air de votre habitation. C’est en quelque sorte, un revêtement régulateur d’humidité. C’est d’ailleurs pour cette raison que le jonc de mer peut habiller les sols de toutes les pièces de la maison, y compris les pièces d’eau.
  2. C‘est également un très bon isolant thermique et il est très résistant même quand il est situé dans des lieux de passage intenses.
  3. Ce revêtement offre des couleurs authentiques et naturelles qui s’intègrent facilement dans différents styles décoratifs. Il présente diverses nuances qui vont du brun au vert.

L’entretien du jonc de mer au quotidien

Le jonc de mer ne demande que peu d’entretien au quotidien. Vous vous contentez de passer l’aspirateur deux ou trois fois par semaine. Ensuite, vous prenez une serpillère humidifiée légèrement avec simplement de l’eau et vous la passez sur la surface.

Il est également possible de procéder au nettoyage grâce à un appareil à vapeur. En procédant ainsi, vous conservez un jonc de mer brillant et souple.

Attention :
Il ne faut jamais verser d’eau directement sur le jonc de mer, mais le nettoyer simplement avec un linge humide. L’eau ou un autre liquide provoque un rétrécissement des fibres et en plus, une quantité importante de liquide peut apporter des auréoles peu esthétiques. Sachez également, qu'avant tout nettoyage, il est absolument indispensable de passer l’aspirateur avec soin.

La présence de liquide sur le jonc de mer : que faire ?

Si vous renversez un verre sur du jonc de mer, il faut alors intervenir très rapidement, car l’eau ou autre liquide est l’ennemi le plus redouté du jonc de mer.

Si vous constatez la présence de liquide sur ce revêtement, épongez très rapidement en tamponnant sans frotter. Il est également possible d’utiliser un sèche-cheveux pour sécher par la suite correctement.

En cas de tache de soda, de vin ou autre liquide coloré, il faut commencer par éponger.

  • Préparez ensuite un mélange d’eau, de vinaigre blanc et de jus de citron ou d’eau de javel.
  • Trempez une brosse douce dans cette solution et frottez délicatement le sol. Un chiffon peut également être efficace.
  • Séchez avec soin ensuite avec des serviettes ou des chiffons très absorbants ou même grâce au sèche-cheveux.

Le nettoyage des taches de graisse sur du jonc de mer

Si par inadvertance, vous avez taché votre jonc de mer avec de la graisse, voici comment procéder pour l’enlever :

  • prenez un chiffon très propre et blanc et imbibez-le d’ammoniaque ;
  • tamponnez la tache avec application ;
  • une fois que celle-ci est partie, tamponnez le jonc de mer qui se trouve autour ;
  • prenez un autre chiffon et imbibez-le d’eau claire et rincez minutieusement ;
  • terminez cette opération en séchant avec soin.

Comment enlever les taches de moisissure sur le jonc de mer ?

Dès que vous remarquez des taches de moisissure sur le jonc de mer, attaquez-vous au retrait de celles-ci tout de suite. C’est une précaution essentielle pour conserver un revêtement en bon état.

  • Versez quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé dans un bol de vinaigre blanc ;
  • trempez une brosse douce dans ce mélange et frottez avec douceur ;
  • rincez à l’eau claire avec un chiffon humide ;
  • essuyez correctement avec des serviettes éponges sèches ou un chiffon bien absorbant.

Humidifiez régulièrement le jonc de mer

Une fois par mois, vous devez humidifier votre jonc de mer afin de conserver toute sa souplesse. Cette plante aquatique a en effet besoin d’humidité pour durer plus longtemps et pour conserver sa résistance.

Lors de cette opération, veillez à l’aération de la pièce. Il est préférable d’ouvrir les fenêtres et la porte pour que l’air circule bien. Si cette fibre a la spécificité d’absorber l’eau et les liquides, elle ne peut pas pour autant en supporter l’excès. Vous risquez dans ce cas de faire face aux moisissures.

Vous devez donc imprégnez une serpillère d’eau et la passez doucement sur la surface en ayant pris soin de l’essorer avant.

Comment éviter les auréoles sur le jonc de mer ?

Les auréoles sont redoutées sur le jonc de mer, car elles sont plus ou moins inévitables lorsque vous nettoyez ce revêtement. Ces auréoles proviennent en fait de la saleté qui est déjà présente sur le jonc de mer.

Pour éviter ces traces disgracieuses, il suffit de nettoyer autour de la tache sans se contenter de la tache en elle-même. Le plus simple est encore de nettoyer la surface entière. Vous évitez ainsi que le support soit irrécupérable.

Attention :
Si vous vous contentez de nettoyer seulement la tache que vous voyez, vous faites forcément apparaitre des différences de teintes entre l’endroit de la tache et le reste. Une autre étape doit absolument être réalisée avec soin, c’est le séchage de la surface.

Un nettoyage en profondeur une fois par an

Une fois par an, au moment du grand nettoyage de printemps par exemple, vous nettoyez votre revêtement en jonc de mer en profondeur. C’est une tâche rapide, mais efficace :

  • versez un peu de liquide vaisselle et une tasse d’ammoniaque dans un seau rempli d’eau tiède. Protégez vos mains lors de cette opération ;
  • imprégnez légèrement votre balai brosse dans ce mélange sans mettre trop de liquide au risque de laisser des auréoles ;
  • rincez ensuite avec de l’eau claire ;
  • épongez ensuite au maximum avec des chiffons propres ou des serviettes ;
  • séchez ensuite avec un sèche-cheveux.
Conseil :
Dans le cas où vous traitez un tapis en jonc de mer, le plus simple est alors de le sécher au soleil. Cette étape est cruciale, car elle permet d’éviter les taches et les moisissures.
Vivre Mieux

1265

Aucun commentaire à «Comment entretenir et nettoyer le jonc de mer ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires