Purin de consoude : un engrais très efficace !

Le purin de consoude est certainement l’un des engrais bio les plus efficaces pour votre jardin. Il agit comme répulsif contre les parasites et comme activateur de compost. Il est fréquemment utilisé par les jardiniers qui lui reconnaissent de nombreuses qualités.

Gros Plan De La Plante De Consoude
© istock

La consoude : qu’est-ce que c’est ?

La consoude est une plante qui permet de réaliser des décoctions et des purins. Elle est vivace et rustique et possède de nombreuses propriétés. Elle est fertilisante, médicinale, ornementale et mellifère.

Elle présente un toucher rugueux qui lui doit le surnom de langue de vache. On la retrouve dans les endroits humides et riches, dans les fossés, les prairies et les jardins.

On retrouve différentes espèces sous cette dénomination et parmi elles, la consoude de Russie, la variété la Bocking 14 et la consoude officinale. C’est l’une des plantes qui est utilisée dans la réalisation de fertilisant, car riche en potasse.

La consoude possède de grandes feuilles velues, des fleurs et des tiges rugueuses. Les fleurs en forme de clochettes apparaissent de mai à juillet. Elle se reconnait aussi à l’odeur de concombre qui se dégage quand vous froissez ses feuilles.

Pourquoi s’utilise-t-elle comme fertilisant ?

Elle est riche en allantoïne, ce qui favorise la multiplication des cellules. Grâce à ses longues racines, elle puise facilement les minéraux de la terre et notamment le potassium, qu’elle peut ensuite redistribuer aux autres végétaux.

Elle est riche en azote et en phosphore, mais également en oligo-éléments comme le calcium ou le magnésium. Elle est employée comme fertilisant, en purin et en paillis et comme insecticide, en décoction.

Il vous faut peu de plants pour réaliser le purin nécessaire pour une année. Si vous n’utilisez pas toutes les feuilles, il faut les couper pour que l’oïdium ne se développe pas.

Quelle méthode pour fabriquer le purin de consoude ?

Le purin de consoude s’achète en jardinerie, mais il est également possible de le réaliser vous-même.

C’est grâce à la méthode de la fermentation qu’il est réalisé. Les deux ingrédients principaux sont la consoude et l’eau, de préférence pluviale. Vous utilisez les tiges, les jeunes feuilles de la plante et les fleurs.

Si vous préférez acheter du purin de consoude, il existe divers produits et présentations.

  • La consoude en granules : la consoude peut être commercialisée sous forme de granules. Vous n’avez plus alors qu’à ajouter l’eau et à le laisser macérer. Diluez-les avant de le pulvériser. Ce produit est parfait pour la culture biologique.
  • La consoude concentrée : elle se présente dans un bidon contenant la consoude sous forme de purin que vous pouvez diluer avant son utilisation. Ce produit contient un conservateur, mais qui n’empêche pas son utilisation dans l’agriculture biologique.

La réalisation du purin de consoude

Pour réaliser votre purin, les ingrédients sont les suivants :

  • 10 litres d’eau de pluie ;
  • 1 kilo de consoude.

La recette :

  • hachez les plants de consoude ;
  • prenez un récipient non métallique, suffisamment grand pour contenir 10 litres de préparation ;
  • versez la quantité d’eau de pluie nécessaire et ajoutez la consoude ;
  • recouvrez d’un couvercle, mais il ne doit pas être hermétique afin que le gaz s’échappe ;
  • mélangez la préparation au moins une fois par jour jusqu’à la disparition totale des bulles, une fois que c’est le cas, la fermentation est dite totale. Le temps nécessaire est d’une dizaine de jours. Quand une mousse se forme si vous mélangez, c’est le signe d’une fermentation terminée.
  • Filtrez le purin avant utilisation si vous souhaitez le pulvériser, pour l’arrosage au sol et en utilisation immédiate, ce n’est pas nécessaire ;
  • conservez la préparation dans une bouteille opaque et fermée ou des bidons en plastique, durant une période de 6 mois à un an. Il ne doit pas rester plus de 1 à 2 % d’air dans le bidon ;
  • avant de l’utiliser, cette solution doit être diluée.

Comment utiliser le purin de consoude ?

Le purin de consoude est un stimulant pour les végétaux. Il est utilisé comme engrais pour les plantes et il fertilise le sol. C’est d’ailleurs la différence entre l’engrais classique et ce dernier.

Vous avez la possibilité d’arroser cette préparation dès le printemps, et surtout les jeunes pousses.

Pour les plants les plus jeunes, la pulvérisation est diluée à 5 % et elle est à pulvériser tous les 15 jours. Une fois l’apparition de vos fruits, il faut arroser les pieds tous les 10 jours en diluant la préparation à 10 %.

Ce remède à base de consoude s’utilise sur les fruits et les fleurs, car il favorise la fructification et la floraison. Vous arrosez vos fraisiers et vos rosiers avec.

Il est également parfaitement adapté aux légumes racines comme le céleri rave ou la pomme de terre. Les légumes feuilles comme les salades ou les épinards ne doivent pas faire l’objet de ce traitement. Au contact du purin, ils monteraient en graines.

Il ne combat pas les maladies, mais ses oligo-éléments enrichissent les plantes. Leurs défenses sont renforcées contre les attaques microbiennes.

C‘est un activateur de compost, ne plantez pas la consoude près des cultures, mais dans un endroit isolé. Le plus simple est de la mettre à côté du compost.

Bon à savoir :
C’est également un répulsif contre les insectes, mais il est parfait en traitement curatif.

L’utilisation du purin de consoude peut se faire avec le purin d’ortie. De la manière suivante :

  • en mai : le purin d’ortie ;
  • de juin à juillet : un purin moitié consoude, moitié ortie ;
  • d’août à septembre : un purin de consoude.

Comment déterminer la teneur en potassium, en phosphore et en azote d’un engrais ?

La formule NPK est déterminante pour connaitre la teneur en potassium, phosphore et azote d’un engrais. Le N représente l’azote, le P, le phosphore et le K le potassium.

Si le NPK est de 9-5-6, l’engrais contient beaucoup d’azote, si la teneur est de 5-5-5, il est plus équilibré. Plus ces indices sont importants, plus l’engrais est concentré.

En revanche, concernant le purin de consoude, la teneur en NPK est difficile. La consoude possède un taux de potassium élevé, mais également du phosphore et de l’azote en quantité plus faible. Le potassium favorisant l’absorption de l’azote, vous pouvez l’utiliser avec le purin d’ortie.

À savoir :
Il est composé d’allantoïne qui permet une meilleure croissance.
Vivre Mieux

1270

Aucun commentaire à «Purin de consoude : un engrais très efficace !»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires